Voyage en Sardaigne (5-11 Mai 2018)

CIMG0032Coucou tout le monde,

j’espère que vous allez bien? La semaine dernière, j’ai eu la chance de partir en voyage en Irlande euh non, en Sardaigne! Et c’est vrai qu’au mois de mai, elle ne ressemble pas vraiment à ce que l’on pourrait croire : pas de paysage sec ni desséché ni d’eau turquoise dans la mer malheureusement à cause du mauvais temps! Qu’à cela ne tienne, j’aurais peut-être l’occasion d’y retourner une prochaine fois, en été!

Nous étions dans un petit village de 300 âmes, à Padria, situé au nord-ouest de l’île (pas très loin de Bosa). C’était assez pratique car au final, tous les coins de la Sardaigne nous étaient accessibles facilement. Si nous avons privilégié surtout le nord et l’ouest de l’île, nous avons fait aussi une petite excursion de deux jours dans le sud. L’est et ses côtes d’émeraude seront donc pour une autre fois. Je vous mets une petite carte pour vous retrouver dans mon périple.

7A9D1089-5B03-44DB-A44E-AB58DC5D30E3

Vous me connaissez, pas de voyage sans Histoire! Mais, comme je n’étais pas seule, j’ai coupé la poire en deux pour ne pas traumatiser mon compagnon : trois jours promenade/détente et trois jours visite musées/sites archéologiques. Et la Sardaigne n’en manque pas! Je vais donc passer les villes de Bosa et Alghero au nord et Cagliari au sud, très jolies au demeurant mais un peu loin de mes intérêts patrimoniaux et historiques!

Le Musée de Cabras et Tharros

Ils se trouvent tous les deux, sur la côte ouest, près d’Oristano. Si vous avez l’intention d’aller voir le Musée Archéologique de Cagliari, faites l’impasse sur celui de Cabras. En revanche, si ce n’est pas le cas, il vaut le coup d’oeil ne serait-ce que pour voir les six extraordinaires statues de Géants de pierre, retrouvées à quelques kilomètres de là, à Monte Prama.

CIMG0002

Mon voyage a été l’occasion d’acheter encore des bouquins donc, je vous  présenterai ces statues plus en détail dans d’autres articles notamment La civilisation nuragique de Paolo Melis et Monte Prama, L’Hérôon des Géants de pierre de Carlo Tronchetti.

Tharros, à quinze kilomètres de Cabras, est une ancienne cité phénicienne et punique, romanisée par la suite. Elle est très érodée aujourd’hui et il n’en reste pas grand chose, si ce n’est une voie romaine, des thermes, des temples, des villas ou une citerne. Mais, le point de vue sur la mer est magnifique. Juste pour les curieux, sachez que les deux fûts de colonnes symboles du site archéologique sont un ajout contemporain. Seul le chapiteau est d’époque! Idem, je reviendrai sur cette cité à l’occasion d’un article sur l’ouvrage Tharros, Marchands et marins entre Orient et Occident de Carlo Tronchetti.

7B440161-06BA-4242-A51A-86D0C6A35EB4.jpeg

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les sites nuragiques de Santa Cristina et de Barumini

Sur le chemin du sud de l’île, nous nous sommes arrêtés dans deux sites nuragiques célèbres. Celui de Santa Cristina datant de 1100-1200 avant J.-C. est remarquable pour son puits sacré dans lequel était pratiqué un culte de l’eau par la civilisation nuragique. Vu du ciel, le puits se compose ainsi :

A0662730-9BF7-4964-8D3D-ABE315495C5D.jpeg
Photo prise du site : https://www.sardegnaturismo.it/fr/explorer/sanctuaire-de-santa-cristina

Et vu de plus près, ainsi :

A Santa Cristina, se trouve également à proximité un village nuragique reconnaissable à son fameux Tholos ou nuraghe, J’aurais l’occasion de revenir sur ce concept, juste après.

CIMG0030

A Barumini, au sud d’Oristano, se trouve le plus fameux site nuragique de Sardaigne, Su Nuraxi, particulièrement impressionnant. Si l’ancien village se trouvait en dehors des murailles, le tholos était quant à lui encadré d’une puissante muraille et de tours. Un tholos était une construction imposante possédant de prime abord un rôle défensif (XIVème-XIème siècle avant J-C.) Puis, il a abrité des familles en temps de paix et sous l’influence punique (XIème-VIIème siècle avant J.-C.) avant de servir de tombeau au moment de leur abandon, pendant et après la période romaine. Aujourd’hui, aucun tholos n’est complet en Sardaigne mais on connaît leur représentation grâce à des statuettes de pierre.

CIMG0058
Tholos en pierre exposé aujourd’hui au Musée de Cagliari

Le site de Su Nuraxi se compose ainsi :

BFB531B4-7572-49F1-A300-B5E8F6437A77.jpeg
Plan issu du guide de l’Unesco sur Su Nuraxi de Barumini

Le Musée Archéologique de Cagliari et le site archéologique de Nora 

Nous sommes restés deux jours au sud de l’île et nous avons séjourné à Cagliari pour la nuit. Si la ville portuaire n’a rien d’extraordinaire (si ce n’est qu’elle est toute en hauteur et qu’il y a de superbes librairies, j’y reviendrai dans un autre article!), en revanche, son Musée est magnifique et la muséographie très réussie. J’ai oublié d’en parler auparavant mais mieux vaut avoir quelques notions d’italien ou d’anglais pour les visites car les panneaux ainsi que les visites guidées se font en général dans ces deux langues. Vous pourrez retrouver dans ce musée, la première mention du nom de la Sardaigne, en punique et gravée sur une pierre ainsi que d’autres Géants de pierre ou les objets archéologiques retrouvés à Nora.

Nora justement se trouve à Pula, à une trentaine de kilomètres à l’ouest de Cagliari. L’ancienne cité punique romanisée est également très belle et vaut le déplacement pour son théâtre antique et ses villas aux mosaïques encore présentes in situ.

CIMG0092
Nora vue de la tour de Coltellazzo

Vous trouverez ci-dessous le plan de Nora :

7ABC7CF6-B30A-43B6-8E73-6F317CAE35BB.jpeg
Plan du Guide touristique de Nora aux éditions R. Balzano

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous pouvez également trouver sur ce site (http://nora.beniculturali.unipd.it), une proposition de reconstitution de la Cité.

Conclusion

J’espère que ce rapide tour d’horizon vous aura plu. J’ai conscience qu’il n’est pas très exhaustif mais je voulais pour l’instant juste vous donner un petit aperçu avant de débuter des articles plus poussés sur mes prochaines lectures, notamment sur la civisalisation nuragique ainsi que sur les villes de Tharros et Nora.

CIMG0094
Tholos de Nuraghe Losa

En complément de cet article, vous pouvez retrouver mes autres chroniques sur les ouvrages suivants :

La civilisation nuragique de Paolo Melis

Tharros, marchands et marin entre Orient et Occident de Carlo Tronchetti

Le Monte Prama, L’Hérôon des Géants de pierre de Carlo Tronchetti

14 réflexions sur “Voyage en Sardaigne (5-11 Mai 2018)

  1. Merci de cet article passionnant, surtout que l’on sent le plaisir de ces différentes visites. Il est vrai que la première phoro porte à confusion avec l’Irlande!
    le village nuralgique est le plus impressionnant avec ces construction en cercle.
    Whaouh!

    Merci de ce partage, j’ai envie de visiter!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à toi Petit Lutin, je suis contente qu’il t’ait plu! Apparemment, il semblerait que cet article ait eu beaucoup de succès. J’ai fait d’autres voyages l’année dernière. Je me demande si je ne vais pas renouveler le concept! En ce qui concerne la civilisation nuragique, je ne connaissais absolument rien avant d’aller en Sardaigne. Et j’ai été impressionnée également!

      Aimé par 1 personne

  2. Merci pour ce petit aperçu de la Sardaigne. Même si le soleil n’était pas au rdv les paysages restent magnifiques et ton article très intéressant 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s