Rétrospective littéraire, Janvier 2019

635A6E68-53AA-4837-A860-F0E9A5E00EC6

Coucou tout le monde,

j’espère que vous allez bien! Aujourd’hui, je viens vers vous afin de vous présenter le bilan de mes lectures pour le mois de Janvier 2019. Cette nouvelle catégorie d’articles vient en complément de la présentation mensuelle de ma PAL pour le mois suivant. Vous aurez donc un autre article pour mes futures lectures du mois de février demain!

En attendant, je vous propose de découvrir si j’ai bien respecté mon programme. Et bien, pour tout vous dire… Presque!

Allez, c’est parti!

BF593F80-488E-4E28-8A46-76B743833EDE.png

Source

Il se trouve que mes amis et moi, on se fait concurrence à qui possèdera la plus grosse bibliothèque! Et là, je crois qu’en nombre de BD, je ne peux pas rivaliser avec l’un d’entre eux! C’est donc avec plaisir que j’ai découvert chez lui cette sympathique bande dessinée qui me changeait de mes habitudes. À travers cette saga (qui en compte huit à ce jour mais je n’en ai lu que six), le lecteur découvre l’histoire d’une adolescente de dix-douze ans, Lou qui grandit au fur et à mesure des tomes jusqu’à la retrouver à la fac, au tome 6. Issue d’une famille monoparentale, Lou nous raconte sa vie d’adolescente, de ses premiers émois à ses préoccupations vis à vis de sa mère, éternelle geek qui préfère jouer aux jeux vidéos plutôt que de finir d’écrire son roman de Science Fiction! Cette histoire était très rafraîchissante et émouvante. Si vous avez des adolescentes au collège, je ne peux que les encourager à lire cette bande dessinée.

E5E31194-5175-4487-827A-39A3E2EC63E0

Vous retrouverez ma chronique des Questions dangereuses de Lionel Davoust ici. Il s’agit d’une des dernières sorties de la collection Hélios que j’ai reçu en Service Presse, dans le cadre de mon partenariat avec ActuSF. J’ai beaucoup apprécié cette lecture dans le style surréaliste. Si d’habitude, je n’aime pas vraiment ce genre littéraire, Lionel Davoust aura réussi l’exploit grâce à sa plume enjouée et drôle de me faire apprécier cette novella.

57A47EB5-FC99-4A00-9303-2278F83803B7Vous pouvez retrouver ma chronique de La rose et le bourreau de Patrick Pesnot ici. Il s’agit de mon premier Service Presse reçu dans le cadre de mon partenariat avec les éditions de L’archipel. J’ai choisi ce titre dans leur catalogue car j’avais adoré un autre roman de Patrick Pesnot sur Laurent le Magnifique. Pour en revenir à La Rose et le Bourreau, Patrick Pesnot s’est inspiré d’un vrai personnage historique, Marguerite Le Paistour travestie en homme et devenue bourrelle à Lyon. Un roman  encore une fois bien documenté mais dont le récit un peu trop picaresque nuit à la crédibilité du périple du personnage principale, Julienne.

327FCDD8-9396-475C-80A7-30EB9B4CA4BA

Vous pouvez retrouver ma chronique sur Audrey et Anne de Jolien Janzing ici. Il s’agit de mon second Service Presse reçu dans le cadre de mon partenariat avec les Editions de l’Archipel. Tout le mystère entretenu autour de ce livre tient au fait de savoir quelle était le rapport entre l’écrivaine Anne Franck morte en déportation à la fin de la Seconde Guerre Mondiale et l’actrice Audrey Hepburn. Un roman bouleversant.

72C61D35-FA1B-4CD5-85AE-A5AA3EC937A0

Vous pouvez retrouver ma chronique de Et tu la nommeras Kiev d’Olivier Boile ici. Connaissant Olivier Boile grâce à Babélio, lorsque j’ai su qu’il faisait paraître un recueil de nouvelles par le biais d’un financement participatif, je n’ai pas hésité une seule seconde. Et c’est bien de dépaysement dont il s’agit là : un grand bol d’air cette lecture. Sans nul doute, je lirai son précédent roman Nadejda.

1c543001-a12e-4470-80a9-3224f8ba20c4

Vous pouvez retrouver ma chronique de Neuf contes de Margaret Atwood ici. Alors, c’est à partir de ce moment là que mon programme de PAL pour le mois de janvier part en sucette et la faute en incombe à… mon club de lecture! J’étais très enthousiaste à l’idée de ce roman car j’avais eu un énorme coup de coeur pour La servante écarlate. Mal m’en a pris car la lecture de ce recueil de nouvelles faussement présenté comme appartenant aux Littératures de l’Imaginaire, a été âpre et difficile. Si je n’avais pas dû présenter ce recueil à mon prochain club de lecture, je ne serai même pas allée plus loin que trente pages! Bref, je ne recommande absolument pas.

54dbf867-c02f-4b9f-938b-c4b7b0b9077d

Vous pouvez retrouver ma chronique sur la Visite du Musée Bergès ici. Là encore, il s’agit d’une lecture non prévue car j’ai appris seulement deux jours avant ma visite que l’exposition sur Alfons Mucha avait été prolongée au Musée Bergès! Quelle joie! Et comme je n’ai pas pu résister à l’idée de partager ce petit moment de bonheur (et de culture!) avec vous, j’ai décidé d’acheter ce recueil d’article sur lequel je me suis basée pour rédiger ma chronique.

ECFD809D-2AF1-4335-B62B-F985B865C7AA

Vous pouvez retrouver ma chronique sur le Guide des genres et sous-genres de l’Imaginaire d’Apophis ici. Bon, j’ai retrouvé le droit chemin de ma prévision de PAL grâce à cette lecture! Ce guide disponible gratuitement (lien dans ma chronique) s’est avéré érudit tout en étant clair. Bref, un musthave pour les aficionados du genre SFFF!

En conclusion, treize livres lus pour ce mois de Janvier 2019 au lieu des sept prévus de prime abord! Il y a eu un petit changement dans le programme aussi car la lecture de deux livres (La Grâce des Rois de Ken Liu et Bonheur TM de Jean Baret) est reportée au mois de mars. A cela, trois raisons : mon club de lecture qui s’est immiscé dans la course (quand je vous dis que les bibliothécaires sont des tentatrices!), cinq Service-Presse et une nouvelle activité super fun mais chronophage : la pâte FIMO! Voilà, l’occasion de faire ses propres licorne, dragon, griffon, etc…

 

 

Suite au prochain épisode demain avec la présentation de ma PAL du mois de Février 2019, largement estampillée Histoire! See you soon !

10 réflexions sur “Rétrospective littéraire, Janvier 2019

    1. Merci beaucoup! Vas-y lance-toi! En fait, c’est vraiment très simple à faire! Je m’attendais vraiment à plus compliquer. Même si mes figurines ne ressemblent pas vraiment aux originales trouvées sur le net, je les aime bien! Ça détend de les faire!

      Aimé par 1 personne

      1. J’en ai fait plein il y a quelques années, pas mal de lutins d’ailleurs dont un couple sur un champignon que j’aime beaucoup. Les pattes ont séché et je sais pas trop comment les réutiliser.

        Aimé par 1 personne

  1. Très beau bilan ! La Rose et le Bourreau me fait très envie ! Dommage pour Neuf Contes, je me serais bien laissée tenter, mais je vais rester sur une valeur sûre et me tourner vers Captive pour ma prochaine lecture d’Atwood.

    Aimé par 1 personne

Répondre à Aelinel Ymladris Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s