Rétrospective littéraire : Décembre 2020

Coucou tout le monde, 

J’espère que vous passez de belles fêtes avec vos proches. Ça y est! C’est la fin de cette annus horribilis! Même si le début de l’année 2021 risque d’avoir aussi un semblant de déjà-vu, au moins, on aura l’impression d’avoir passer une étape et cela fait du bien au moral! En attendant Minuit ce soir, je vous fais le dernier bilan de mes lectures correspondant au mois de décembre. 

Allez, c’est parti!

Vous pouvez retrouver ici ma chronique de Vilain chien de Morgane Caussarieu, aux éditions du Chat noir. Service Presse. 

Vilain Chien est un des meilleurs romans de la collection des Chatons Hantés du Chat noir avec ceux de Vincent Tassy et de Pascaline Nolot. S’inscrivant de manière subtile dans le registre du Fantastique, il possède un certain nombre de qualités dont un très beau style d’écriture très imagée, une ambiance exotique (pour nous Européens) et de très belles illustrations de Mina M. Surtout, le récit est intelligent et permet de traiter de belles thématiques comme le deuil, la masculinité toxique ou le respect de la Nature. Bref, je vous le conseille!

Vous pouvez retrouver ici ma chronique de Zombies, mort et vivant de Zariel chez ActuSF. Service Presse. 

Je ne saurais pas vraiment dire si j’ai aimé ou non le leporello Zombies, mort et vivant de Zariel. Certes, le format est original et l’objet-livre en question vraiment très beau, ce qui pourrait constituer un joli cadeau sous le sapin en cette fin d’année. Mais cette expérience de lecture s’est avérée finalement assez particulière en raison d’une vision sombre et pessimiste de l’Humanité. Bref, à vous de vous faire votre propre opinion maintenant. 

Vous pouvez retrouver ici ma chronique d’Infographie de la Rome Antique de John Scheid et de Nicolas Guillerat, chez Passés composés. 

Infographie de la Rome Antique est un formidable ouvrage : rigoureux et bien documenté, il apparaît également très visuel. Sa conception d’analyse des sources antiques et leur représentation sous la forme de data design en font un ouvrage moderne et original. Et il peut tout à fait servir de documents pédagogiques pour des cours pour approfondir des connaissances. Pour ma part, j’ai adoré et je suis très contente que cet ouvrage trouve sa place dans ma bibliothèque d’Histoire Romaine. 

Vous pouvez retrouver ici ma chronique de La Chose de John W. Campbell chez le Bélial.

Le Science Fiction Writers of America a qualifié la novella La chose de « L’une des meilleures novellas de Science Fiction jamais écrites ». Pour ma part, je n’irai pas jusque là car justement le fait que ce texte de Science Fiction ait atteint le statut de « classique », il avait un petit air de « déjà-vu ». Mais, il convient de reconnaître que son univers oppressant efficace ainsi que son récit très moderne ont inspiré par la suite de nombreuses adaptations cinématographiques ou de nouvelles œuvres littéraires. Et rien que pour cela, ça vaut la peine de découvrir cette novella!

Vous pouvez retrouver ici ma chronique d’Idealis de Christopher Paolini, chez Bayard. Service Presse. 

Je n’ai pas du tout aimé ce premier tome Idéalis et je l’ai abandonné au premier tiers. Naïvement, je pensais que ce roman de Science Fiction m’aurait plu car cela changeait radicalement avec la Léonard de Vinci : l’ombre de la conjuration de Giuseppe de Nardo & Antonio LucchiFantasy classique auquel Christopher Paolini nous avait habitué. Malheureusement, ce roman ne présente aucune nouveauté dans le genre de la Science Fiction, son style d’écriture est très maladroit et il possède de nombreuses longueurs. Je ne pense pas que je lirai d’autres romans de Christopher Paolini désormais.

Vous pouvez retrouver ici ma chronique de Léonard de Vinci, l’ombre de la conjuration de Giuseppe De Nardo et Antonio Lucchi, chez Mosquito. Service Presse. 

J’ai eu un véritable coup de coeur pour cette bande dessinée Léonard de Vinci, l’ombre de la conjuration. L’intrigue intelligente de Giuseppe de Nardo est rythmée par les magnifiques dessins d’Antonio Lucchi et le tout forme un ensemble très cohérent et bien documenté. Bref, si vous vous intéressez à la période ou au fameux artiste-peintre, je ne peux que vous recommander la lecture de cette bande dessinée.

Vous pouvez retrouver ici ma chronique d’Auguste, les ambiguïtés du pouvoir de Frédéric Hurlet, chez Ekho. 

Auguste est un personnage central de l’Histoire Romaine malheureusement peu connu en France pour de nombreuses raisons : il a notamment été éclipsé par son grand-oncle Jules César plus populaire et la récupération politique de la figure d’Auguste pendant la Seconde Guerre Mondiale par les régimes nazi et fasciste ont suscité de la méfiance. Toutefois, comme le paysage éditorial français semble le laisser transparaître, Auguste connaît un regain d’intérêt depuis le début des années 2000 puisque trois biographies lui ont été consacrées. Celle de Frédéric Hurlet parue en 2015 en fait partie et permet de donner de nouveaux éclairages notamment sur le mythe d’Auguste et son image positive ou négative en fonction de la période historique.

Je sais que j’avais prévu Le tour d’écrou d’Henry James au mois de décembre car je voulais en même temps voir l’adaptation en série sortie sur Netflix, sous le nom de Haunting of Bly Manor. Or, en lisant les dix premières pages, je n’ai pas du tout adhéré au style littéraire. Je pense que je reprendrai ce classique littéraire plus tard d’autant plus que cette version éditée chez le Chat noir possède de magnifiques illustrations de Mina M.

Et je termine cette rétrospective littéraire de Décembre par mes douze meilleures lectures de l’année 2020. J’ai fait de superbes découvertes et je ne résiste pas à l’idée de la partager avec vous!

Voilà, je vous retrouve donc demain pour une nouvelle année et pour la présentation de ma PAL de Janvier 2021. Je vous ferai également un petit bilan bloguesque de l’année 2020 et contre toute attente, il est plutôt positif!

A demain et je vous souhaite de bonnes fêtes pour ce soir en perspective. J’espère que vous aurez l’occasion de passer le nouvel an en compagnie des gens que vous aimez. 

10 réflexions sur “Rétrospective littéraire : Décembre 2020

  1. Haha oui enfin finie ! Mais que nous réserve 2021 ? Mystère !
    Bon courage si tu reprends un jour ta lecture du Tour d’écrou, pas sûre que tu aimes plus ^^! J’ai eu beau aimer d’autres nouvelles de l’auteur, celle là n’est vraiment pas passée…

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai vu plusieurs fois les mêmes remarques que toi sur le nouveau Paolini. C’est dommage qu’en grandissant il n’ait pas su apporter du neuf et évoluer plus positivement dans son style…
    Bon mois de janvier à toi 🙂 (même s’il est déjà bien entamé^^)

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s