Rétrospective littéraire : Février 2021

Coucou tout le monde, 

J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon mois de février? Pour ma part, je vous avoue que côté lecture, je n’ai pas vraiment rempli mes objectifs. J’ai été assez fatiguée ce mois-ci et j’ai eu beaucoup de mal à avancer dans ma prévision de PAL ou sur l’écriture de mes chroniques. Du coup, j’en reporte une prévue initialement en février pour le mois de mars. 

Sinon, côté actualité du blog, vous pouvez toujours participer au Concours des 5 ans de mon blog : il y a trois exemplaires d’Ex Dei de Damien Snyers généreusement offerts par les éditions ActuSF et un livre de votre choix à remporter. Chaque lot sera également agrémenté d’un petit bijou fait par mes soins. Le Concours s’achèvera le 8 Mars : si vous voulez participer, c’est par ici!

Allez, c’est parti!

Apprendre si par bonheur de Beckham Chambers chez l’Atalante

Apprendre si par bonheur a pour cadre principal l’exploration d’une lune et de trois planètes et lui fait donc appartenir au genre du Planet opera. Toutefois, les frontières sont également brouillées avec d’autres genres de la Science Fiction, puisqu’elle mêle aussi dystopie (notamment avec la situation environnementale qui empire au XXIème siècle sur Terre) et Science Fiction positive dans laquelle transparaissent les valeurs suivantes : représentativité, éthique, respect, entraide, paix et connaissance. Et dans notre quotidien actuel, ces notions sont plus que bienvenues! Chronique entière disponible ici

Le Jardin, Paris de Gaëlle Geniller, chez Delcourt

J’ai eu un véritable coup de coeur pour cette bande dessinée qui met à l’honneur des valeurs positives telles que la tolérance, l’amour, la bienveillance, la sororité et l’acceptation de soi. Ces notions permettent finalement aux personnages de vivre de manière heureuse et épanouie (d’où la référence très prononcée au champ lexical des fleurs). Le jardin permet non seulement de mettre en lumière des personnages peu présents dans les fictions (de mon point de vue, Rose est ainsi un personnage non-binaire) et de dénoncer les travers d’une société patriarcale (le harcèlement de rue, les femmes jugées sur les vêtements qu’elles portent, etc…) malheureusement encore d’actualité aujourd’hui. Bref, une bande dessinée à découvrir. Chronique entière disponible ici

Un reflet de lune d’Estelle Faye, chez ActuSF. Service Presse. 

Un reflet de lune possède de véritables arguments qui auraient pu me séduire à l’origine : un style fluide, un univers poétique et un personnage principal Chet haut en couleur. Malheureusement, le fait que je n’ai pas lu le roman précédent dans le même univers Un éclat de givre m’a beaucoup handicapée dans ma lecture. J’ai ainsi eu beaucoup de mal à appréhender les rôles de certains personnages rencontrés précédemment, quelques éléments de l’univers me sont parfois apparue flous et l’intrigue menée tambour battant, était un peu trop précipitée. Chronique entière disponible ici

Peau d’Homme d’Hubert et Zanzim chez Glénat

Peau d’homme est une bande dessinée qui prend les atours d’un conte classique et s’inspire de la Renaissance italienne pour mieux dénoncer les affres de notre société contemporaine. A travers l’histoire de Bianca, de son mari Giovanni et de ses amies, c’est bien le patriarcat et le poids de la religion encore trop présents qui sont remis en question et sont bien souvent à l’origine de sexisme et d’homophobie. Au contraire, Peau d’homme milite en faveur de l’égalité des sexes, de la tolérance et de l’acceptation de soi. Si vous ne l’avez pas encore lu, je vous la recommande fortement. Chronique entière disponible ici

Roma Aeterna de Robert Silverberg chez Robert Laffont

Il est clair que Roma Aeterna est l’une des meilleures uchronies que j’ai lues à ce jour et cela ne m’étonne guère qu’elle soit considérée comme une référence du genre aujourd’hui. La nouvelle ligne temporelle amenée par Robert Silverberg est plutôt convaincante et on sent qu’il s’est documenté au préalable pour reconstituer une certaine idée de la Romanité. Toutefois, ce tableau positif est aussi contrebalancé par quelques écueils notamment l’évolution technologique qui m’a peu convaincue, un retour un peu trop facile à notre propre ligne temporelle et un manque de diversité parmi les narrateurs des nouvelles. Chronique entière à découvrir ici

Civilizations de Laurent Binet au Livre de poche. 

Avec Civilizations, Laurent Binet offre une uchronie dense mais de bonne qualité. Elle se veut non seulement intéressante de par le choix de ses trois points de divergence mais aussi par l’évolution prise par cette Histoire alternative. Cette dernière est tout d’abord inversée par rapport à la nôtre ce qui permet de changer nos perspectives mais ses allures d’utopie nous donne en tant que lecteur un bel axe de réflexion sur ce qu’aurait pu être notre société actuelle sans le capitalisme. Bref, si vous aimé le genre de l’uchronie ou êtes curieux, je vous conseille cette lecture. Chronique entière à découvrir ici

Rome Antique retrouvée de Jean-Claude Golvin et de Frédéric Lontcho

Quatrième de couverture : 

Cette promenade, du Forum au Palatin, de la Villa d’Hadrien à celle de Tibère, du temple de la Fortune au port d’Ostie, permet d’admirer ce que furent les monuments de la Rome antique et de contempler les ruines actuelles dans leur splendeur. Les restitutions font ressurgir des ruines les temples et les palais, les cirques et les théâtres, comme les quartiers d’une ville qui, pendant cinq siècles, voulut posséder tout ce que le monde pouvait construire de plus grand et de plus beau.

C’est un ouvrage que j’ai lu rapidement sans le chroniquer sur mon blog. Aussi, je vous en livre une impression rapide. Je l’ai beaucoup apprécié car il confronte les photographies de sites antiques (mais ces dernières semblent toutefois un peu datées) aux reconstitutions à l’aquarelle très minutieuses de Jean-Claude Golvin. Il s’agit d’un vrai régal pour les yeux. J’ai ainsi découvert des sites archéologiques que je ne connaissais pas comme celui de Palestrina au sud de Rome ou j’ai eu (encore plus!) envie d’aller découvrir la Villa Hadriana à Tivoli ou l’ancien port d’Ostie que je n’ai malheureusement jamais vu. Bref, un joli condensé pour qui doit partir visiter la ville de Rome et ses environs (quand les conditions sanitaires nous le permettront!) et pourquoi pas commencer déjà par une petit visite virtuelle sur Google Map en mode satellite!

En ce qui concerne La véritable histoire des douze Césars de Virginie Girod, je suis en train de le lire mais je mets un peu de temps que prévu car j’ai décidé de confronter chaque biographie de l’ouvrage à sa source littéraire, Vies des douze Césars de Suétone et le parallèle est vraiment très intéressant. Bref, je vous en parle tout début mars et je vous donne rendez-vous demain pour découvrir ma nouvelle PAL!

A demain!

17 réflexions sur “Rétrospective littéraire : Février 2021

  1. C’est tout de même un joli bilan avec de belles lectures 🙂 j’espère que le mois de mars te réservera d’autres belles lectures et que tu parviendras à te reposer davantage.

    Aimé par 1 personne

  2. J’espère que ta fatigue n’était que passagère et que les beaux jours vont te rebooster.
    Ce « Rome antique retrouvée » a l’air d’être un beau plaisir des yeux

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s