Dans ma PAL : Avril 2021

Coucou tout le monde, 

Je reviens vers vous pour vous présenter ma PAL d’Avril! Elle sera essentiellement consacrée aux Littératures de l’Imaginaire avec seulement un livre en Histoire. En effet, j’ai deux lectures que j’aurais dû lire en Mars et que j’ai finalement reporté ce mois-ci et pas mal de Services Presse à honorer également. Bref, j’ai hâte de vous faire découvrir tout cela!

Allez, c’est parti!

Célestopol 1922 d’Emmanuel Chastellière chez HSN. Service Presse. 

Quatrième de couverture : 

1922.
Une année folle à Célestopol !
Une année à la découverte des mirages et des merveilles de la cité sélène, joyau de l’âme slave arraché à la Terre, entre les mains d’un duc au destin défiant le cours du temps.
Une année où croiser dans ses rues Marie Curie, l’archiduc François-Ferdinand ou Howard Carter, mais aussi humbles ouvriers, voleur volubile ou automates au cœur de cuivre. Entre ruines lunaires à explorer, un championnat du monde d’échecs à préparer ou des complots à déjouer… Les canaux ambrés de la ville n’ont pas fini de vous dévoiler ses secrets !

Le non de la Rose de Sébastien Capelle. Service Presse. 

Il s’agit d’une campagne Ulule qui a débuté dimanche et l’auteur m’a proposée de lire sa novella uchronique en avant-première. 

Quatrième de couverture : 

Le Non de la Rose est une uchronie, un roman dans lequel je joue à ré-écrire l’histoire.

Le point de départ (point de divergence) est simple : l’Angleterre a gagné la guerre de 100 ans. Sauf que… (il y a toujours un sauf que…) qu’est-ce que ça veut dire réellement « gagner » ? Dans un contexte monarchique, le résultat est que le roi d’Angleterre est devenu roi de France.  Mais du coup, où installe-t-il sa cour ? À Paris, bien sûr, au cœur du royaume le plus peuplé et le plus important. Et puis, qui voudrait passer son week-end à Londres ? Du coup, au bout de 30 ans, ses enfants sont plus français qu’anglais, et l’Angleterre est devenue une province rebelle arriérée qui ne supporte pas d’être gouvernée depuis l’autre côté du Channel… 

Alors que le roi de fer se meurt, dans un huis-clos étouffant situé au Louvre (médiéval !), les divers prétendants vont s’affronter pour savoir qui va prendre place sur le trône bientôt vacant.

Je puise mon inspiration autant dans l’Histoire, que dans des romans comme Les Rois Maudits ou Le Trone de Fer, et le résultat est une intrigue courte, dynamique, avec une dimension fantastique et une approche résolument féministe.

Chevauche-Brumes, L’appel des Grands Cors (Tome 3) de Thibaud Latil-Nicolas, chez Mnémos. Service Presse. 

Quatrième de couverture : 

Alors qu’ il faudrait faire face ensemble à un ennemi commun, les « Grands Cors » se retrouvent face à des choix cruciaux, dont va dépendre l’avenir des royaumes qui constituent leur monde. Des alliances fragiles tentent de se nouer, tandis qu’ailleurs des hordes de créatures de nuit déferlent sur les contrées ravageant villes et villages. Le chaos final n’a jamais été aussi proche, et face à l’anéantissement, que peuvent faire de simples hommes et femmes ?

Le Crépuscule des 5 piliers de L.A Braun chez Livr’s Editions. Service Presse.

Quatrième de couverture :

Héritière du duché familial, Lithana a grandi dans une cage dorée, loin des difficultés du vrai monde. En guerre contre les sorcières d’Akronia, sa mère, la Duchesse d’Estaniel, consent à l’offrir en mariage pour mettre fin au conflit, en dépit de l’engagement sacré des fiançailles qui la lie déjà à Augustus de Rossi. Les deux jeunes gens se voient alors privés d’un futur qu’ils avaient imaginé tout tracé.
Malgré ce geste de paix, de nombreuses questions demeurent. Quel rôle jouent les membres de la Sixte Pilastre ? Cette union constitue-t-elle le commencement d’un renouveau ou, au contraire, d’une chute vertigineuse ? La chute du peuple mérinéen, de la religion pilariste, d’une terre à tout jamais perdue… 

Biotanistes d’Anne-Sophie Devriese chez ActuSF. Service Presse.

Quatrième de couverture :

Quelque part dans le futur.

La terre est sèche. Des grappes d’humains survivent dans les dernières oasis. Terminé les ruisseaux, terminé les animaux, terminé… la domination masculine. Parce qu’elles semblent être les seules à survivre à une maladie qui décime l’humanité, les femmes ont pris le pouvoir et les hommes sont relégués au rang de reproducteurs.

Rim, jeune sorcière élevée au convent, voit son premier saut dans le passé approcher avec impatience et fébrilité : et si elle n’atterrissait pas en zone utile et devait renoncer pour toujours à voyager dans le temps ? Et puis, qui est Alex, cette nouvelle venue qui la déroute tant, la pousse à reconsidérer ses certitudes ? Et si… Et si les hommes, en vérité, pouvaient survivre au fléau ?

37° Centigrades de Lino Aldani, chez Le passager clandestin

Quatrième de couverture :

Je suis en règle. Voici le thermomètre, les comprimés d’aspirine, les pastilles pour la toux. Ca, c’est la vitamine C, l’antiseptique, les antibiotiques. J’ai tout, vous ne pouvez pas me coller une amende ». La journée commence mal pour Nico. Il est dans le collimateur de la CGM, la société privée qui fait office de Sécurité sociale et il risque le contrôle sanitaire. Quand on sort des clous de l’Etat-hygiéniste, il vaut mieux être bien couvert, car dans cette société, la santé, c’est tout… ou rien.

L’épidémie de Clifford D. Simak chez Le Passager clandestin

Quatrième de couverture :

Ici ton médecin de famille […] Quand on trouvait encore du DDT, quand sa vente n’était pas encore interdite, est-ce que tu en mettais dans ton jardin ? — Bien sûr que j’en mettais, répondit Helen. Je pense que la plupart des gens qui ont un jardin le faisaient. J’ai utilisé ça pendant des années et des années, et je t’avouerai que ça me manque. » Sensation de fatigue, irritabilité, dépression, douleurs musculaires…
Et si tous ces symptômes en apparence bénins étaient liés ? Un médecin de campagne tente de découvrir ce qui a plongé ses patient·es dans un état de manque.

Le bateau de Palmyre, quand les mondes anciens se rencontraient, VIème siècle av. J.-C./VIème Ap. J.-C. De Maurice Sartre chez Tallandier

Quatrième de couverture :

Où sont allés les plus aventureux des Phéniciens, des Egyptiens, des Grecs, des Romains ? Certains ont-ils déjà fait le tour de l’Afrique ? Que connaissent-ils à la fin de l’Antiquité du reste de la Terre habitée ? Où sont arrivés Indiens et Chinois ? Ces questions sont essentielles pour connaître l’étendue et l’intensité des relations entre les grandes civilisations. Dès l’Antiquité, Europe, Afrique et Asie étaient en contact.
Il n’a pas fallu attendre Marco Polo ou les Grandes Découvertes pour voir des hommes et des femmes se déplacer et échanger marchandises et savoirs à très longue distance. De l’Islande au Vietnam, des côtes d’Afrique aux steppes de Mongolie, poussés par le vent de mousson comme le bateau du Palmyrénien Honaînû en route pour l’Inde ou au rythme lent des caravanes contournant le bassin du Tarim, marins, marchands ou ambassadeurs parcourent et décrivent des pays lointains.
Ce que les Grecs connaissent et reçoivent de l’Inde, ce que les Chinois savent de Rome, ce que l’Inde emprunte à l’art la pensée grecs, sans négliger les et à expéditions dirigées l’Europe du Nord ou l’Afrique vers subsaharienne, se découvre, l’on un monde où méconnu trouve aussi bien des Indiens égarés sur les côtes danoises que des Grecs emportés par les vents à Zanzibar ou à Ceylan, tandis qu’un ambassadeur chinois hésite à se lancer sur le golfe Persique.

Et vous? En avez-vous déjà lu de cette liste? Certains vous font-ils envie? 

Je vous souhaite un bon mois d’avril et de bonnes lectures en perspective!

17 réflexions sur “Dans ma PAL : Avril 2021

  1. J’attends avec grand intérêt ton avis sur le livre de Maurice Sartre, que j’ai repéré à l’annonce de sa sortie et dont le sujet a l’air passionnant pour les amateurs de l’Antiquité que nous sommes.

    Aimé par 1 personne

      1. Eh bien je viens de terminer Sarrasine d’Honoré de Balzac (pas accroché). Après il y aura Vie et Mort du sergent Trazom de notre ami Oliv, puis une biographie de Charles Martel et Les robots d’Asimov.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s