La Toscane (1er-15 Août 2021) : Pise et Lucques (1ère partie)

Pise – Piazza del Duomo avec le baptistère en premier plan, la cathédrale (Duomo) au second et le campanile ou Tour penchée en arrière plan

Coucou tout le monde, 

j’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bel été? Ça y est les vacances sont terminées mais je prolonge un peu le plaisir en publiant trois articles sur mon voyage en Toscane au mois d’août. Il s’agit de ma région préférée en Italie et c’était la troisième fois que j’y retournais. Nous étions à Viareggio, une station balnéaire située sur la côte méditerranéenne, dans le nord-ouest de la Toscane. Le climat très humide et l’air de la mer nous a protégé de la canicule qui sévissait dans le centre de la région (il faisait 38°C à Montepulciano et 39°C à Volterra). Pour ma part, je ne referai pas de voyage en Toscane l’été, les températures sont vraiment élevées et ce n’est pas l’idéal pour les visites. Si je dois y retourner, ce sera plutôt au printemps comme les deux premières fois. Outre la température, il y avait également le contexte sanitaire dû au Covid à prendre en compte mais il était moins pesant que l’année dernière : nous avons moins porté le masque en extérieur, davantage à l’intérieur des magasins ou des musées parce qu’il était obligatoire. Le Pass sanitaire a été mis en place le 6 Août en Italie et ce jour-là, nous étions à Florence mais nous n’avons pas eu de difficultés particulières pour rentrer dans les musées ni eu véritablement d’attente. 

Allez, c’est parti pour les deux premières villes : Pise et Lucques!

Carte de la Toscane (Source)

Pise (Pisa)

Viareggio est à une trentaine de kilomètres de Pise seulement. Nous avons commencé par la célèbre Piazza del Duomo également surnommée Campo ou Piazza dei miracoli (Place des miracles) par Gabriele d’Annunzio. Il faut compter une dizaine d’euros pour visiter l’ensemble (27€ si vous voulez également monter sur le campanile) et le billet comprend le Baptistère, la Cathédrale, le Campo Santo, le Musée des sinopies et le Musée des Œuvres de la Cathédrale. 

Il Duomo (ou Cathédrale de Pise)

La Cathédrale Notre Dame de l’Assomption a été construite au XIème siècle par l’architecte Bruschetto et achevée au début du XIIème siècle. Elle a été financée en partie par le butin ramené lors de l’expédition des Pisans en Sicile contre les Musulmans. Elle est en marbre et de style roman.

Le Baptistère

Le Baptistère de Pise est le plus grand d’Italie : il a été construit au début du XIIème siècle et achevé au XIVème siècle. Cela explique sa particularité puisqu’il est de deux styles différents : roman pour la base et une partie du premier étage puis gothique pour le reste de l’édifice. 

Le Campanile ou Tour penchée vue de la terrasse du Musée des Œuvres de la Cathédrale

Le Campanile de la Cathédrale est l’un des monuments les plus connus d’Italie avec l’Amphithéâtre flavien (Colisée). Sa construction a débuté au XIIème siècle mais en raison de son inclinaison dangereuse (dû à la propriété très meuble du terrain), il a été achevé à la fin du XIVème siècle. Il mesure environ 55 mètres de haut et penche aujourd’hui de 3° environ. La première fois que j’avais été à Pise dans les années 90, il était fermé aux visites et je me rappelle que des câbles et un mur de soutènement l’empêchaient de s’incliner davantage (à cette époque, l’angle était de plus de 5°). Sa rénovation a été terminée en 2001 et il est possible aujourd’hui de le visiter. 

Outre ces trois monuments, si vous avez le temps, je vous conseille de visiter également :

  • Le Musée des Œuvres de la Cathédrale (Museo dell’Opera del Duomo) qui contient en effet des éléments originaux architecturaux de la Cathédrale comme sa porte en bronze ou des statues de Saints ainsi qu’un griffon en bronze de style arabique.
  • Le Campo Santo (le nom proviendrait de la terre ramenée de Jérusalem par les Pisans au cours de la deuxième croisade et déposée à cet endroit) est un cimetière monumental. Il possède de très belles fresques datant du XIVème siècle et un grand nombre de sarcophages romains.
  • Enfin, le Musée des Sinopie (Museo delle Sinopie) contient des fresques découvertes après les bombardements de la Seconde Guerre Mondiale dans le Campo Santo. La Sinopia est une esquisse de fresque réalisée à partir d’un pigment originaire de la ville de Sinope en Turquie. Elles sont magnifiques et très impressionnantes. 
Portes en bronze originales du Duomo conservées au Museo dell’Opera del Duomo
Griffon en bronze de Pise – Museo dell’Opera del Duomo

Après la visite de la Place des miracles, nous nous sommes rendus dans le centre-ville situé à proximité notamment sur la Place des Cavaliers, les arcades et les bords de l’Arno. Pour ma part, je voulais absolument visiter le Palazzo della Sapienza dont les bâtiments datent de la Renaissance. La dernière fois en 2015, il était en restauration et cette année, il était fermé! Bref, il faut que je retourne à Pise!

Lucques (Lucca)

Lucques est également située à une trentaine de kilomètres de Viareggio. Elle est de taille plus modeste et a pour particularité d’être entièrement entourée d’une muraille sur laquelle il est possible de se promener. 

Murailles du XVIème siècle qui entourent la ville de Lucques
La piazza dell’Anfiteatro

On ne le voit pas forcément bien sur la photo mais cette place est de forme ovale (je vous conseille d’aller faire un petit tour sur Google Map, c’est assez impressionnant). En effet, comme son nom l’indique, elle suit exactement le tracé de l’ancien amphithéâtre romain datant du IIème ou Ier siècle avant J.-C. Les constructions que l’on voit actuellement ont été édifiées sur les gradins du bâtiment. La réutilisation pratique d’un ancien édifice de spectacle romain et leur reconversion en habitation ne sont pas rare : il en a été de même avec le Théâtre d’Orange, le Colisée ou le Théâtre de Marcellus à Rome. 

Le Palazzo Pfanner

Le Palazzo Pfanner date du XVIIème siècle mais il doit son nom à l’autrichien Félix Pfanner qui l’a acquis au XIXème siècle. Il possède un jardin du XVIIIème certes relativement « petit » mais magnifique et ce dernier aurait été inspiré par ceux de Boboli à Florence (sur lesquels, je reviendrais dans un second article). L’intérieur du palais peut se visiter séparément mais je ne le conseillerais pas forcément : je l’avais vu il y a cinq ans et je n’en garde pas un souvenir impérissable. En revanche, je vous conseille les jardins dont le ticket d’entrée s’élève à 4 euros. 

Église San Michele in Foro

L’église San Michele in Foro comme son nom l’indique a été construite sur l’ancien forum romain de la cité. La première a été édifiée au VIIIème siècle puis une seconde l’a remplacée au XIème siècle sous l’impulsion du pape Alexandre II. Elle est en marbre et de style roman. Sa visite est libre. 

Il Duomo di Lucca – Cathédrale Saint Martin de Lucques

Enfin, je terminerai la visite de Lucques par sa Cathédrale assez impressionnante et riche en décorations. Le tout premier bâtiment date du VIème siècle mais un second a été édifié dessus à partir du XIème siècle et dont la construction s’achève au XIIIème siècle. Elle est également de style roman. L’intérieur de la cathédrale a quant à lui été refait aux XIVème-XVème siècles et le sol en marbre recèle de magnifiques pavements en marqueteries. L’entrée est payante et coûte 4 euros. 

Je m’arrête là pour cette première partie. En effet, j’avais prévu au départ de ne faire qu’un seul article mais au vu de tout ce que j’avais à dire, j’ai préféré le scinder en trois pour que cela soit plus équilibré et moins indigeste pour vous. 

Je vous retrouve donc très bientôt pour vous présenter les villes de Florence et de Fiesole!

14 réflexions sur “La Toscane (1er-15 Août 2021) : Pise et Lucques (1ère partie)

      1. Un jour j’espère aussi ! J’ai pour projet de visiter l’Italie (et la Sicile, je n’y suis plus retournée depuis l’enfance et pourtant j’y ai de la famille…) je compte bien le réaliser. Et je me souviendrais de ton article pour planifier mon voyage 😉

        Aimé par 1 personne

      2. Avec grand plaisir ! Je rêverai d’aller en Sicile et Piazza Armerina pour voir de magnifiques mosaïques. Pour le moment, ce n’est pas encore au programme, on attend que la crise sanitaire passe. L’année prochaine, on voudrait aller en Ombrie.

        Aimé par 1 personne

  1. Je te remercie beaucoup pour ce partage photo de tes vacances ! Je ne connais pas du tout ce coin de l’Italie, c’est vraiment magnifique ! Et en plus, avec la visite guidée de l’historienne, c’est vraiment chouette, merci beaucoup pour ça 🙂
    Ohlala les températures en été… Comme toi, quand j’irai (car oui, j’irai, un jour !), ce sera au printemps. Il doit y avoir moins de monde peut-être ?…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s