Rétrospective littéraire : Eté 2021

Coucou tout le monde, 

J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bel été? Je reviens vers vous pour vous présenter le bilan littéraire de l’été. J’ai décidé de faire un article récapitulatif pour les mois de juillet et d’août car je n’ai pas beaucoup lu pendant cette période et surtout mon blog a marqué une pause de trois semaines. Vous ne pouvez pas savoir quel bien fou cela m’a fait! J’ai terminé le mois de juillet sur les rotules et j’avais un grand besoin de m’arrêter quelques temps. Après, cela ne m’a pas empêché de mener d’autres activités notamment quelques visites culturelles en Août. Vous pouvez d’ailleurs retrouver la première partie sur la Toscane (Pise et Lucques) ici tandis que la seconde sur Florence et Fiesole sera publiée samedi. 

Allez, c’est parti!

Le mystère du tramway hanté de P. Djéli Clark chez L’Atalante. Service Presse.

J’ai eu un véritable coup de coeur pour Le mystère du tramway hanté. L’univers est riche et possède une véritable profondeur. Il permet par ailleurs une réflexion de fond sur le contexte historique et culturel de cette Egypte moderne du début du XXème siècle (inversion culturelle et luttes sociales féministes obtenues avant l’heure). Les personnages sont également intéressants et l’intrigue menée tambour battant sans temps mort. Bref, une lecture que je ne peux que vous conseiller. Vous pouvez retrouver ma chronique complète ici

Continent perdu de Norman Spinrad chez Le passager clandestin

Avec Continent perdu, Normal Spinrad signe un texte très fort. Ses descriptions imagées en font une expérience de lecture immersive et son récit permet de nombreux axes de réflexion :
– écologique tout d’abord puisqu’il est nécessaire que le développement technologique ne se fasse pas au détriment de notre environnement.
– sociale et éthique avec la dénonciation du racisme des Blancs vis à vis des Noirs et vice versa mais aussi un système d’inversion de dominants/dominés (ce ne sont plus les Occidentaux qui pratiquent les safaris humains en Afrique mais le contraire). 
– et culturel car notre civilisation est mortelle et finalement bien fragile même si nous n’en avons pas toujours conscience. 
Vous pouvez retrouver ma chronique complète ici.

Toutes les saveurs de Ken Liu chez Le Bélial

Ken Liu réussit une nouvelle fois à emporter son lecteur grâce à ses talents de novelliste hors pair. Son univers est bien développé entre Conte folklorique chinois (les exploits du Guerrier Guan Yu divinisé par la suite) et récit historique (l’arrivée des immigrés chinois aux Etats-Unis au XIXème siècle). Il réussit à capter l’attention de son lecteur (même si les férus de SFFF risquent peut-être d’être un peu frustrés par l’aspect minimaliste de l’Imaginaire) tout en dénonçant les conditions de vie de ces immigrés et le racisme auxquels ils ont dû faire face. Toutefois, il finit sur une note positive sur la tolérance, l’ouverture et l’acceptation de l’Autre qui nous fait le plus grand bien en ce moment. Bref, une novella à découvrir! Vous pouvez retrouver ma chronique complète ici

La vie quotidienne des soldats romains à l’apogée de l’Empire de Yann Le Bohec chez Tallandier

Le nouvel ouvrage du spécialiste de l’Armée romaine Yann le Bohec et dédié à La vie quotidienne des soldats romains à l’apogée de l’Empire s’est révélé être passionnant. Bien documenté et argumenté avec des exemples précis tirés des sources antiques, le lecteur peut ainsi appréhender le sujet de manière très concrète. Si cet ouvrage possède beaucoup de qualités, il n’est pas exempt de défauts non plus comme en témoignent quelques redites entre chapitres et certains passages peu clairs. Cela ne m’empêchera pas toutefois de continuer sur ce sujet nouveau pour moi car j’ai bien l’intention de lire prochainement Le génie civil de l’Armée romaine cité plus haut. Vous pouvez retrouver ma chronique complète ici

Et si Napoléon… Recueil dirigée par Stéphanie Nicot chez Mnémos. Service Presse.

Le recueil de nouvelles uchroniques Et si Napoléon… dirigé par Stéphanie Nicot pour commémorer les deux cent ans de la mort de Napoléon Bonaparte, possède des textes de très bonne facture. Parmi eux, mes trois préférés sont sans conteste ceux de Fabien Cerutti, de Silène Edgar et de Jean-Laurent del Socorro. Seul petit bémol : la majorité parle de batailles et au bout de treize textes, cela peut-être un peu lassant. Aussi, ceux qui sortaient de cette configuration (Silène Edgar ou Victor Dixen) ont été bienvenus. Seulement deux textes sur les treize n’ont pas eu mes faveurs ce qui finalement est peu. Vous pouvez retrouver ma chronique complète ici

Fairy Oak, Il segreto delle Gemelle (Tome 1) d’Elisabetta Gnone chez Salani Editore

Quatrième de couverture :

A Fairy Oak, depuis plus de mille ans, quand sonne minuit, de minuscules fées lumineuses racontent des histoires de petits enfants à des sorcières attentives. Insolite, n’est-ce pas ?! Chacun sait en effet que les fées et les sorcières ne s’entendent pas très bien et que ces dernières n’aiment pas du tout les enfants. Mais nous sommes dans la Vallée de Verte -Plaine, dans le village de Fairy Oak, et ici, les choses ne se passent pas comme ailleurs…

Mon avis (rapide) : 

Lire des ouvrages en VO en anglais et en italien est l’un de mes objectifs personnels de l’année : défi relevé pour l’italien avec le premier tome de Fairy Oak trouvé sur le lieu de mes vacances en Toscane. Ce roman s’adresse à des enfants de 8-11 ans et il a été traduit en français sous le même nom. Il s’agit du premier tome d’une trilogie (quatre autres petits romans indépendants complètent également la saga). Il est également agrémenté de dessins en noir et blanc dans le texte et en couleur dans deux annexes. Ce premier opus est très introductif et présente l’univers de Fairy Oak ainsi que les personnages principaux. Il m’a beaucoup fait penser à Harry Potter de J.K Rowling dans le sens où il s’agit d’un roman d’apprentissage. L’univers est mignon et pleins de bon sentiments. Si j’avais une critique à formuler, c’est que je l’ai trouvé aussi très manichéen. A voir comment cet aspect sera développé dans les prochains tomes. Cette lecture participe au Challenge #S4F3.

Thunder (Tome 2) de David S. Khara chez ActuSF

Quatrième de couverture :

Ilya et ses amis sont de jeunes adultes aux dons très particuliers. Ensemble, ils forment l’unité Thunder, formée à toutes sortes de missions confidentielles. Quand un jeune aux capacités extraordinaires se fait enlever, ils flairent quelque chose de louche. Débute alors une enquête qui les emmènera bien plus loin qu’ils ne l’auraient pensé, physiquement et en eux-mêmes…

Mon Avis (rapide) : 

Après avoir beaucoup apprécié le premier tome de Thunder, j’attendais avec impatience la suite sortie en mai dernier. Si le premier opus était un tome d’introduction mais s’avérait tout de même très divertissant, ce second rentre beaucoup plus rapidement dans le vif du sujet. Et le lecteur n’a pas le temps de s’ennuyer tant il est happé par ce page turner efficace et à la plume fluide. Bref, un roman Young Adult que je conseille amplement au public cible (et aux plus grands!). Cette lecture participe au Challenge #S4F3.

 

Ormeshadow de Priya Sharma chez Le Bélial

J’ai beaucoup apprécié Ormeshadow pour sa reconstitution du contexte historique et socio-économique de la société victorienne en milieu rural mais aussi pour ses personnages bien développés et marquants. Cette novella possède également une écriture d’excellente qualité ainsi qu’une intrigue bien menée avec des rebondissements surprenants. Bref, je la recommande. Vous pouvez retrouver ma chronique complète ici

Et vous, avez-vous qu’avez-vous lu cet été? Avons-nous eu des lectures en commun?

Je vous retrouve demain pour la présentation de ma PAL!

8 réflexions sur “Rétrospective littéraire : Eté 2021

  1. J’ai lu beaucoup pendant ce mois d’août, après un juillet plein de déceptions littéraires ! Tu proposes un beau bilan, surtout vu toutes les activités que tu avais en parallèle ‘-‘ Bravo !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s