La Toscane (1er-15 Août 2021) : Florence et Fiesole (2ème partie)

Florence – La coupole du Duomo Santa Maria del fiore et son campanile vus des Jardins de Boboli

Coucou tout le monde!

Allez, je poursuis mon petit tour d’horizon de mon voyage en Toscane! De toutes les villes d’Italie, Florence reste ma préférée (en second, je mettrai Sienne puis Rome et Venise). Il y a cinq ans, j’étais restée trois jours complets et j’avais pris le Pass (il coûte 80 euros aujourd’hui) qui non seulement est coupe-file mais comprend également un grand nombre de musées. J’en avais bien profité et j’avais ainsi fait une quinzaine de musées. Cette année, nous sommes allés une journée complète à Florence et une demie-journée à Fiesole. Outre les incontournables sur lesquels je reviendrai plus bas, nous avons donc pris la décision de visiter des lieux où nous n’étions encore pas allés : pour moi, la Villa Medicis – Riccardi et le Musée du Bargello, les Jardins de Boboli pour mon compagnon. 

Allez, c’est parti!

Florence (Firenze)

Si vous avez décidé un jour de vous rendre à Florence et que vous ne savez pas par quoi commencer (oui, Florence est à elle seule une ville-musée et il y a beaucoup de choses à voir!), voici quelques petits conseils pour vous y retrouver : 

  • Si vous avez l’intention de rester à Florence une seule journée, je vous conseille de visiter le Duomo di Santa Maria del Fiore et son Baptistère, de faire un tour sur la Piazza della Signoria où se trouve le Palazzo Vecchio ainsi que le Musée des Offices (pour lequel il serait bien difficile de faire l’impasse : comptez tout de même un minimum de deux heures si vous êtes pressée, une demie-journée, si vous avez plus le temps) et le Ponte Vecchio. Tous ces monuments sont très proches les uns des autres. 
  • Si vous restez deux jours, vous pouvez rajouter à cette visite le Palazzo Vecchio et le Palazzo Pitti ainsi que ses Jardins du Boboli de l’autre côté de l’Arno en suivant le Ponte Vecchio. Le couvent de San Marco est également à voir notamment pour ses célèbres fresques de Fra Angelico. 
  • Enfin, si vous restez trois jours, je vous conseille en plus le Palazzo Medici Riccardi, la Bibliothèque médicéenne et le tombeau de cette même famille. Vous pourrez finir votre visite sur la basilique Santa Maria Novella qui se trouve en face de la gare : elle possède des fresques de Giotto, Lippi ou Ghirlandaio de toute beauté. 
Il Duomo Santa Maria del Fiore et son campanile pris du Palazzo Vecchio

La photo a été prise il y a cinq ans : je n’ai pas osé mettre celle de cette année car il ne faisait pas très beau le matin à Florence et le cadrage n’était pas satisfaisant. Bref, ce bâtiment est l’un des joyaux de la ville! La cathédrale porte le nom de Santa Maria del Fiore en référence au lys de Florence, présent sur le blason de la ville depuis le XIème siècle et repris par la suite par les Médicis. Elle est la cinquième plus grande église d’Europe. Sa construction a débuté au XIIIème siècle et s’est achevée au XVème siècle avec l’édification de la coupole par Brunelleschi (inspirée de celle du Panthéon d’Agrippa à Rome). 

Le Baptistère Saint Jean de Florence

Le Baptistère se trouve sur la Piazza del Duomo, juste en face de la cathédrale. Son nom est dédié au Saint Patron de la ville. Il a été construit aux XIème-XIIème siècles et est de style roman. Il possède trois portails en bronze dont la plus connue est la Porte du Paradis conçue par Lorenzo Ghiberti au XVème siècle : celle qui se trouve actuellement sur le Baptistère est une copie ; l’originale se trouve au Museo dell’Opera del Duomo de Florence. J’ai oublié d’en parler précédemment mais si vous restez plusieurs jours, je vous le conseille car il est vraiment splendide. 

Portes du Paradis sculptées par Lorenzo Ghiberti – Museo dell’Opera del Duomo (Photo prise en 2016)
Piazza della Signoria (le Palazzo Vecchio se trouve à gauche, la Galerie des Offices au milieu et la Loggia dei Lanzi à droite.

La Piazza della Signoria (La place de la Seigneurie) est le coeur politique de Florence. Le Palazzo Vecchio date du XIIIème siècle et était le siège du gouvernement florentin. Il a pris le surnom de Vecchio (Vieux) lorsque les Médicis se sont installés au Palais Pitti au XVIème siècle. Il abrite aujourd’hui l’hôtel de ville de Florence et un Musée (dans lequel vous pouvez notamment voir le David de Michel Ange). 
En ce qui concerne le Musée des Offices, vous aurez l’occasion de découvrir les plus beaux chefs d’œuvre de la fin du Moyen Age et de la Renaissance avec des artistes comme Giotto, Lippi, Botticelli, Raphaël, Léonard de Vinci, Le Tintoret, etc… Je me rappelle encore de l’émerveillement que j’avais ressenti lorsque j’avais vu pour la première fois à quinze ans La naissance de Vénus ou Le printemps de Botticelli. Bref, je ne peux que vous le recommander mais je vous conseille de réserver les billets avant ou de vous y rendre dès l’ouverture car il y a souvent la queue. 

David sculpté par Michel Ange (Photo prise en 2016)
Le Ponte Vecchio

Le Ponte Vecchio date du XIVème siècle et enjambe le fleuve Arno. Il a pour particularité d’être une galerie-marchande : à l’origine, ses constructions abritaient des bouchers et des tanneurs mais en raison de l’odeur, Ferdinand 1er Médicis a décidé de les faire remplacer par des bijoutiers au XVIème siècle. Au-dessus des boutiques, vous pouvez apercevoir une galerie munie de petites fenêtres, il s’agit du corridor Vasari du XVIème siècle. Ce passage discret qui relie le Palazzo Vecchio aux Jardins de Boboli a été utilisé par les Médicis pour minimiser les risques d’attentat à leur encontre. Je rêve un jour de l’emprunter mais malheureusement, il est fermé au public. 

Le Palazzo Pitti vu des Jardins de Boboli

Le bâtiment date du XVème siècle et appartenait à l’origine à Luca Pitti, un banquier florentin. Il a ensuite été racheté un siècle plus tard par les Médicis pour en devenir leur résidence principale. Je n’ai malheureusement jamais encore visité le Palazzo Pitti, vous n’aurez donc pas de photos de l’intérieur. En revanche, il y a déjà de quoi faire avec les jardins de Boboli tant ils sont vastes. Ils datent du XVIème siècle et ont une superficie de 45000 m2. Sur la photo ci-dessus, vous pouvez apercevoir un obélisque égyptien : il provient du temple de Rê à Héliopolis. 

Tout en haut des jardins de Boboli, le promeneur a une vue magnifique sur la campagne florentine
Jardins de Boboli – Isolotto (Petite île)
Cour intérieure du Musée du Bargello

On repasse l’Arno en direction de la Piazza della Signoria et on bifurque à droite pour retrouver le Palazzo du Bargello qui abrite un musée depuis le XIXème siècle. A l’origine, le bâtiment date du XIIIème siècle et était le siège de la police de la ville puis au XVIème siècle, il abrite le Conseil de justice. Pour en revenir au Musée, il possède une muséographie poussiéreuse (les pièces sont « rangées » en fonction de leur matériau ou de leur fonction et complètement décorrelées de leur contexte historique) : je ne le recommanderai pas forcément. Toutefois, certaines pièces valent le coup d’œil et le musée est surtout connu pour son David de Donatello. 

David de Donatello
Le Palazzo Medici – Riccardi vu de son jardin

Il faut repasser de nouveau la Piazza del Duomo en direction de la Basilique San Lorenzo pour arriver au Palazzo Medici – Riccardi. Les murs sont élevés et austères (c’était voulu!) et rien ne laisse présager qu’un magnifique palais se trouve caché à l’intérieur. Ce dernier date du XVème siècle et a été commandité par Cosme l’Ancien, le grand-père de Laurent le Magnifique et reconnu comme le fondateur de la célèbre famille florentine. Or, je voulais surtout le visiter pour voir les sublimes fresques de la chapelle privée des Médicis surnommée aussi Chapelle des Mages et le portrait de Laurent le Magnifique adolescent. 

Laurent le Magnifique représenté en Roi mage

Fiesole

Il y a cinq ans, je n’avais pas eu le temps de me rendre à Fiesole : il s’agit d’une commune située sur les hauteurs de Florence. Sa vue magnifique sur la ville en contrebas en fait un lieu de villégiature important et plutôt cossu. Il n’est donc pas étonnant que les Médicis aient choisi cet endroit pour faire construire une de leur résidence secondaire! 

Florence vue de Fiesole
La villa Medici de Fiesole

La villa de Medici de Fiesole n’a pas été facile à trouver et pour cause! Il ne s’agit pas d’un musée mais d’une résidence privée! Lorsque nous sommes arrivés, nous avons donc trouvé porte close mais deux touristes allemands attendaient devant et ont demandé l’ouverture du portail. Nous y sommes donc allés au culot et nous les avons suivis. C’est le jardinier de la villa qui nous a accueilli : en fait, pour pouvoir visiter les jardins, il aurait fallu envoyer un e-mail et réserver. Toutefois moyennant une quinzaine d’euros chacun, nous avons pu nous promener et je n’ai pas regretté. La villa date du XVème siècle et a été commandée par le fils de Cosme l’Ancien, Giovanni (l’oncle de Laurent le Magnifique). 

Loggia de la villa des Médicis de Fiesole
Un des jardins de la villa avec le blason de la famille Medici sur une jardinière

Enfin, je terminerai cet article par le site archéologique de Fiesole dont l’entrée se situe à côté de la Cathédrale de San Romolo. Découvert au XIXème siècle, il comprend un théâtre romain et des thermes datant des IIème-Ier siècles avant J.-C. Un temple étrusque a été fouillé plus tardivement au XXème siècle et daterait des IVème-IIème siècles avant J.-C. Le musée était malheureusement fermé : dommage car il semblait y avoir de jolies pièces étrusques découvertes sur le site…

Théâtre romain de Fiesole : il pouvait accueillir jusqu’à 3000 personnes
Thermes de Fiesole : le portique au fond a bien entendu été reconstitué tardivement

Voilà, cette seconde partie s’achève là! J’aurais voulu encore vous dire tellement de choses sur Florence mais l’article aurait été un peu trop long. J’espère tout de même vous avoir donné envie d’y aller. Et l’on se retrouve la semaine prochaine avec la dernière partie (plus courte!) sur les petites villes de Montepulciano et de Volterra. 

3 réflexions sur “La Toscane (1er-15 Août 2021) : Florence et Fiesole (2ème partie)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s