Dans ma PAL : Octobre 2021

Coucou tout le monde, 

après le bilan du mois de septembre, il est temps de passer au mois d’octobre qui sera consacré à 100% de littérature SFFF. En effet, ce sera l’occasion aussi du Mois de l’Imaginaire et des Imaginales 2021! Je m’y rendrai du 14 au 17 octobre 2021 et j’y consacrerai probablement plusieurs articles (bilan, compte-rendu de conférences et tables-Ron des, etc…) d’où une PAL plus raccourcie. 

Allez, c’est parti!

La fontaine des âges de Nancy Kress chez Le Bélial.

Quatrième de couverture : 

Max Feder est riche. Immensément. Une fortune aux origines troubles, mais après tout qu’importe ? Car Max Feder va mourir. Et dans ses vieux jours, ses derniers mois, le plus précieux de ses trésors se résume à une bague et ce qu’elle contient, le symbole d’un amour aussi ancien qu’absolu. Eternel, littéralement, puisque l’objet de son amour perdu ne peut pas mourir… Or il semble bien que pour Max Feder, au crépuscule d’une vie tumultueuse, le temps soit venu d’entreprendre un ultime voyage, celui de toutes les remises en question, de tous les possibles…

Le retour du Hiérophante (Tome 2) de Robert Jackson Bennett chez Albin Michel Imaginaire. Service Presse. 

Quatrième de couverture : 

Une des quatre maisons marchandes de Tevanne est tombée. Sancia Grado et ses associés ont non seulement changé l’histoire de la cité, mais ils ont aussi créé Interfonderies dans le but de démocratiser l’art magique de l’enluminure. Mais la jeune entreprise a beau accomplir des prouesses, celles-ci ne suffisent pas à la maintenir à flots. Non seulement la concurrence est rude, mais les grandes maisons marchandes de Tevanne sont prêtes à tout pour écraser Sancia et l’idéal qu’elle représente.
Alors que la situation est déjà bien précaire, une ancienne puissance vogue en direction de Tevanne : un hiérophante. Un adversaire qui connaît et maîtrise l’enluminure mieux que personne, qui est en outre très intéressé par Sancia et ses pouvoirs. Pour survivre à cette menace qui la dépasse et sauver ceux qu’elle aime, la jeune femme devra percer le secret le mieux gardé de l’univers, celui des origines de l’enluminure.

Zone tampon d’Isabelle Bauthian chez ActuSF – Collection Naos. Service Presse.

Quatrième de couverture : 

 » L’ignorance est notre force, car elle nous rend vigilants.  » Telle est la devise de la ville fortifiée de Jacksonstadt, seule oasis au sein du désert hostile qu’est devenue notre planète après l’Effondrement climatique. Lisi, 17 ans, veut profiter d’une soirée de gala organisée par la mairie de Jacksonstadt et son beau-père Maati pour tenter d’impressionner le beau gosse du lycée avec sa belle répartie.
Mais un attentat la plonge dans un autre monde, celle de la fuite dans le désert avec sa demi soeur Soraya et le jeune prêtre Milen…

Quitter les monts d’automne d’Emilie Querbalec chez Albin Michel Imaginaire.

Quatrième de couverture : 

Recueillie par sa grand-mère après la mort de ses parents, la jeune Kaori vit dans les monts d’Automne où elle se destine à être conteuse. Sur Tasai, comme partout dans les mondes du Flux, l’écriture est interdite. Seule la tradition du « Dit » fait vivre la mémoire de l’humanité. Mais le Dit se refuse à Kaori et la jeune fille se voit dirigée vers une carrière de danseuse. Lorsque sa grand-mère meurt, Kaori hérite d’un rouleau de calligraphie, objet tabou par excellence, dont la seule détention pourrait lui valoir une condamnation à mort.
Pour percer les secrets de cet objet, mais aussi le mystère qui entoure la disparition de ses parents, elle devra quitter les monts d’Automne et rejoindre la capitale. Sa quête de vérité la mènera encore plus loin, très loin de chez elle. Débutant comme un roman initiatique d’inspiration japonaise, Quitter les monts d’Automne s’impose vite comme un récit d’aventures qui frappe d’abord par sa beauté et sa poésie, puis par sa cruauté et son érotisme subtil.

La croisade éternelle (Tome 2) de Victor Fleury chez Bragelonne

Quatrième de couverture : 

Hélas, le culte d’Enlê réclame sa mort et la guerre embrase le pays. La jeune femme devenue guerrière doit choisir son camp entre de multiples factions déchirées par les conflits et les trahisons. Cependant, elle ignore que Haddon n’est déjà plus à Ubuk. Devenu l’esclave-lié de l’héritière du trône, l’adolescent a été témoin d’un événement dramatique qui le précipite à son tour sur les routes. Alors que l’Empire se disloque et que les masques tombent, Nisaba et son fils survivront-ils au fracas des armes ainsi qu’à la colère des dieux ?

En avez-vous déjà lu certains? Si oui, les avez-vous aimés? Vous allez vous rendre aux Imaginales également? 

Bon mois d’octobre à vous et bon Mois de l’Imaginaire!

10 réflexions sur “Dans ma PAL : Octobre 2021

  1. Bon mois de l’imaginaire à toi !
    J’ai aussi la suite des maîtres enlumineurs dans ma PAL et j’ai beaucoup aimé Quitter les monts d’automne et sa belle plume ai su que le thème de la Fontaine des âges.

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis en train de préparer mon programme et je pense le finaliser dimanche pour le publier mercredi prochain. J’ai prévu notamment d’aller faire un tour à Nancy car je n’y suis jamais allée et je rêve de visiter la villa Majorelle.

      Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup! Elle est un peu light car je vais être pas mal occupée par ailleurs. J’ai adoré le premier tome de La croisade éternelle. Je rencontrerai l’auteur d’ailleurs et je lui prendrai le dernier tome.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s