Le fontaine des âges de Nancy Kress

Quatrième de couverture : 

Max Feder est riche. Immensément. Une fortune aux origines troubles, mais après tout qu’importe ? Car Max Feder va mourir. Et dans ses vieux jours, ses derniers mois, le plus précieux de ses trésors se résume à une bague et ce qu’elle contient, le symbole d’un amour aussi ancien qu’absolu. Eternel, littéralement, puisque l’objet de son amour perdu ne peut pas mourir… Or il semble bien que pour Max Feder, au crépuscule d’une vie tumultueuse, le temps soit venu d’entreprendre un ultime voyage, celui de toutes les remises en question, de tous les possibles…

Editeur : Le Bélial – Collection Heure-Lumière

Nombre de pages : 102

Prix : 8,90€

Date de publication : 18 Février 2021

Mon Avis : 

Je poursuis mes lectures de l’excellente collection Heure-Lumière du Bélial (je dois en être à une vingtaine d’ouvrages maintenant!) avec une novella sortie en début d’année : La fontaine des âges de Nancy Kress. Elle a été finaliste des prix Hugo et Asimov’s et lauréat du Prix Nebula en 2008. De cette autrice américaine, j’avais déjà lu Le nexus du Docteur Erdmann que je vous recommande. Et j’ai de nouveau beaucoup apprécié La fontaine des âges qui a pour thématique commune avec le précédent : la vieillesse. 

Max Feder est un vieillard grincheux et âgé de 86 ans qui pense finir sa vie dans son opulente maison de retraite de Silver Star. Alors qu’un jour, son fils Geoffrey et ses deux petits-enfants lui rendent visite, un évènement impromptu va faire basculer son existence. Il perd la bague qu’il portait au doigt depuis toujours. Et ce bijou revêt une importance sentimentale pour lui. Il lui vient de son amour de jeunesse : Daria une jeune iranienne de dix-huit rencontrée à Chypre bien avant qu’il ne se marie avec Miriam. C’est décidé! Il recourt à un traitement pour se donner un petit coup de jeune et décide de retrouver son amour perdu!

Dans un futur proche

Le récit se déroule à la fin du XXIème siècle et notre futur est loin d’être étincelant : malgré le développement avancé de la technologie, les hommes ne l’ont pas utilisé pour préserver leur environnement. Le réchauffement climatique est donc toujours d’actualité accentuant encore davantage les inégalités entre les plus pauvres et les plus riches de la planète (ces derniers pouvant se permettre de vivre sous des dômes qui les protègent). Au contraire, les hommes ont employé cette technologie à des fins égoïstes et à destination d’une frange infime de la population, celle qui a les moyens d’y consacrer une partie de leur fortune. Des personnes comme le richissime Max Feder peuvent donc se permettre d’avoir recours à la Biotechnologie afin de garder santé et vitalité. Mieux encore, elles peuvent avoir recours au traitement D dont le procédé financé par Peter Morton Cleary permet à celui ou celle qui en bénéficie de figer son âge pendant vingt ans : la fameuse quête de la Fontaine de Jouvence. Nancy Kress nous offre alors une réflexion intéressante sur la quête de la jeunesse éternelle surtout dans un contexte environnemental et économique difficile : il n’est donc pas étonnant que ces quelques personnes qui s’offrent le traitement D ainsi que les sociétés LongLife puis Sequene qui le gère soient la cible de mécontentement de la part d’une grande partie de la population mondiale, voire d’actes de terrorisme. 

Un personnage peu sympathique

C’est dans ce contexte qu’intervient Max Feder, âgé de 86 ans. J’avoue que j’ai eu de la sympathie pour lui au début car je le trouvais assez drôle dans son rôle de misanthrope à ronchonner tout le temps contre sa famille. Et je pensais que son fils Geoffrey venait le voir à la maison de retraite uniquement dans un but intéressé. Alors qu’en vérité, il n’en est rien. Au fur et à mesure de ma lecture, Max Feder est apparu comme une personne égoïste et égocentrique : il n’a jamais su aimer sa famille que ce soit son épouse Miriam qu’il trompait ou Geoffrey qu’il a ignoré. L’origine de sa fortune est très obscure et il semblerait qu’il ait trempé dans des affaires peu reluisantes. Son fils beaucoup plus sain et méritant a au contraire passé une bonne partie de sa vie à tenter de réparer les dégâts et à rendre légales les activités de la société Feder. 

Deux fils narratifs

Le récit de la Fontaine des âges est divisé en deux fils narratifs :
– le premier se déroule à la fin du XXIème siècle : Max Feder a 86 ans et se donne pour dernière mission de revoir Daria une dernière fois.
– le second au contraire suit le personnage principal cinquante ans plus tôt. Après l’avoir perdue de vue depuis leur aventure passionnelle à Chypre, Max Feder retrouve Daria quelques années plus tard aux Etats-Unis. La jeune femme a épousé le richissime Peter Morton Cleary mais est atteinte d’un cancer au cerveau. Elle doit être opérée de toute urgence à l’hôpital ViaHealth. 
J’avoue que j’ai eu un peu de mal au début à suivre l’alternance entre les deux fils narratifs car ce n’était pas très clair puis je m’y suis faite assez rapidement. Au contraire, j’ai beaucoup apprécié toutes les révélations faites sur le passé de Max Feder : l’origine de son immense richesse ou celui du traitement D. Elles étaient bien dosées et apparaissaient dans l’intrigue de manière maîtrisée

En conclusion, j’ai beaucoup apprécié cette novella très maîtrisée et intéressante par ses thématiques abordées telles que la vieillesse, la biotechnologie ou les enjeux environnementaux. Il est vrai que je n’ai pas ressenti beaucoup d’empathie pour le personnage principal car il est plutôt détestable dans son ensemble et j’aurais préféré que celui de Geoffrey soit un peu plus développé par exemple. Mais, l’alternance entre les deux fils narratifs a rendu la lecture dynamique et m’a permis de m’impliquer dans le récit. Bref, une lecture très agréable encore une fois. 

Autres avis : 

Boudicca

Célindanae 

L’épaule d’Orion

Les chroniques du chroniqueur

Zoé Lucaccini

 

4 réflexions sur “Le fontaine des âges de Nancy Kress

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s