Dans ma PAL : Novembre 2021

Coucou tout le monde, 

j’espère que vous allez bien et que vous avez bien fêté Halloween? Je reviens vers vous pour vous présenter ma PAL de Novembre. Elle sera un petit plus ambitieuse que le mois dernier puisque je compte rattraper quelques lectures non honorées et surtout l’Histoire Romaine me manque ; donc, je vais en rajouter dans ce domaine. 

Allez, c’est parti!

Zone tampon d’Isabelle Bauthian chez ActuSF – Collection Naos. Service Presse.

Quatrième de couverture : 

« L’ignorance est notre force, car elle nous rend vigilants.  » Telle est la devise de la ville fortifiée de Jacksonstadt, seule oasis au sein du désert hostile qu’est devenue notre planète après l’Effondrement climatique. Lisi, 17 ans, veut profiter d’une soirée de gala organisée par la mairie de Jacksonstadt et son beau-père Maati pour tenter d’impressionner le beau gosse du lycée avec sa belle répartie.
Mais un attentat la plonge dans un autre monde, celle de la fuite dans le désert avec sa demi soeur Soraya et le jeune prêtre Milen…

Vers Mars de Mary Robinette Kowal chez Denoël. Service Presse. 

Quatrième de couverture : 

Alors qu’une sonde robotisée se pose sur Mars, prélude à une première mission habitée vers la planète rouge, Elma York embarque à bord de la navette qui la ramènera sur Terre après une affectation de trois mois sur la Lune. Mais le retour ne se passe pas comme prévu : un groupe de terroristes appartenant au mouvement Earth First profite de l’atterrissage en catastrophe du vaisseau pour prendre l’ensemble des passagers en otage.
Leurs revendications sont simples : l’arrêt de la conquête spatiale et la réaffectation du budget à la survie sur Terre. La Lady Astronaute parviendra-t-elle à leur faire entendre raison et, surtout, réalisera-t-elle son rêve : fouler, un jour, le sol martien ?

Ordalie (Tome 3) de Morgan of Glencoe chez ActuSF – Collection Naos. Service Presse. 

Quatrième de couverture : 

Vingt mois ont passé depuis l’arrivée de Yuri en Keltia et le couronnement de Louis-Philippe en France. La tension n’a cessé de monter entre les deux pays, malgré les tentatives des Ambassadeurs japonais et ottomans pour calmer les velléités belliqueuses du jeune Roi d’un côté et la punition commerciale des Keltiens de l’autre. Lorsque la situation dérape, Yuri réalise qu’elle est la seule à pouvoir, peut-être, éviter au monde de basculer dans la guerre.
Reste à savoir si elle est prête à en payer le prix…

Quitter les monts d’automne d’Emilie Querbalec chez Albin Michel Imaginaire. 

Quatrième de couverture : 

Recueillie par sa grand-mère après la mort de ses parents, la jeune Kaori vit dans les monts d’Automne où elle se destine à être conteuse. Sur Tasai, comme partout dans les mondes du Flux, l’écriture est interdite. Seule la tradition du « Dit » fait vivre la mémoire de l’humanité. Mais le Dit se refuse à Kaori et la jeune fille se voit dirigée vers une carrière de danseuse. Lorsque sa grand-mère meurt, Kaori hérite d’un rouleau de calligraphie, objet tabou par excellence, dont la seule détention pourrait lui valoir une condamnation à mort.
Pour percer les secrets de cet objet, mais aussi le mystère qui entoure la disparition de ses parents, elle devra quitter les monts d’Automne et rejoindre la capitale. Sa quête de vérité la mènera encore plus loin, très loin de chez elle. Débutant comme un roman initiatique d’inspiration japonaise, Quitter les monts d’Automne s’impose vite comme un récit d’aventures qui frappe d’abord par sa beauté et sa poésie, puis par sa cruauté et son érotisme subtil.

La croisade éternelle (Tome 2) de Victor Fleury chez Bragelonne

Quatrième de couverture : 

Hélas, le culte d’Enlê réclame sa mort et la guerre embrase le pays. La jeune femme devenue guerrière doit choisir son camp entre de multiples factions déchirées par les conflits et les trahisons. Cependant, elle ignore que Haddon n’est déjà plus à Ubuk. Devenu l’esclave-lié de l’héritière du trône, l’adolescent a été témoin d’un événement dramatique qui le précipite à son tour sur les routes. Alors que l’Empire se disloque et que les masques tombent, Nisaba et son fils survivront-ils au fracas des armes ainsi qu’à la colère des dieux ?

La maison romaine de Jean-Pierre Adam chez Honoré Clair

Quatrième de couverture : 

La diversité des travaux publics des Romains ne doit pas faire oublier leur réalisation la plus évidente dans l’art de bâtir : la domus, ou maison d’habitation, que les Romains vont porter à un niveau étonnant de confort et de luxe décoratif. Atrium, péristyle, jardin… C’est en compagnie de l’architecte-archéologue Jean-Pierre Adam que nous partons pour une visite privilégiée, à la découverte des différents espaces qui caractérisent la domus.
Il nous convie à une déambulation sensible, au cœur de la sphère privée. La maison romaine constitue la première synthèse de référence, exclusivement consacrée à l’habitat romain. L’ouvrage propose une description et une analyse précise de l’architecture et du mode de vie. Les œuvres des peintres académiques font écho à de spectaculaires images en 3D ; elles redonnent souffle aux vestiges archéologiques, offrant ainsi la représentation d’une société valorisant un art de vivre exceptionnel.

Le génie civile de l’Armée romaine de Gérard Coulon et Jean-Claude Golvin chez Actes Sud / Errance

Quatrième de couverture : 

Il est un pan oublié de l’histoire. Bien des édifices dont nous voyons aujourd’hui les vestiges sont dus à des travaux de génie civil, ordonnés à des militaires par des chefs soucieux de les arracher à l’oisiveté générée par les temps de paix. Mais ces entreprises souvent titanesques ont un prix : le mécontentement des légionnaires à l’égard de ces tâches considérées parfois comme inférieures et assimilées à des corvées, mécontentement dont l’expression ultime est illustrée par le cas tragique de l’empereur Probus, assassiné par ses propres soldats.
Ces travaux, pour ingrats et pénibles qu’ils soient pour l’armée, contribuent pourtant largement à la prospérité des régions conquises. En ouvrant des routes, en construisant des ouvrages d’art, en creusant des canaux, en exploitant les.roches et les argiles disponibles localement, les soldats participent au développement économique et à la richesse des habitants. Et, plus généralement, ils contribuent à la romanisation des provinces.

Et vous? En avez-vous lu? Certains vous font envie? 

Je vous souhaite à tous un bon mois de Novembre et de belles lectures en perspectives!

23 réflexions sur “Dans ma PAL : Novembre 2021

  1. Pas mal de livres alléchants, que je vais attendre en poche (je crois les doigts pour une sortie ^^’). Et les travaux de Golvin sont toujours un plaisir à regarder. J’étais à Vaison la semaine dernière, les dimensions sont toujours ahurissantes ^^’

    Aimé par 1 personne

      1. Ok, vendu ! Le site a l’air super sympa. Je ne suis jamais allée à Aix en Provence aussi. Et ça n’a pas l’air d’être très loin. Je programme ça pour le printemps ! Merci pour la découverte !

        Aimé par 1 personne

      2. N’hésite pas à me contacter, je peux te faire des suggestions voire servir de guide selon le moment.
        (il y a aussi le Pont du Gard dont ils ont refait tout le musée et qui est de très bon niveau)

        Aimé par 1 personne

      3. Merci beaucoup ! La dernière fois que j’ai vu le Pont du Gard, j’avais huit ans. Je ne savais pas qu’il y avait un musée. C’est bon à savoir aussi. En juillet, je suis venue à Nîmes et j’ai vu pas mal de monuments romains. J’ai eu un coup de cœur pour le nouveau musée qui est juste sublime et les moulins de Barbegal à Fontvieille.

        J'aime

      4. Arles, j’y suis allée juste avant le premier confinement. Le musée tout neuf est trop beau aussi ! J’etais émue d’avoir vu le bateau en exposition car je l’avais vu démantelé au CEA de Grenoble pour son traitement chimique.

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s