Auguste, les ambiguïtés du pouvoir de Frédéric Hurlet

Quatrième de couverture : 

Tel un sphinx, Auguste est une figure historique énigmatique qui a excellé dans l’art de la dissimulation. Il a légué à la postérité une image protéiforme qui met face à face la détermination froide d’un homme prêt à tout pour s’emparer du pouvoir et son statut de fondateur d’empire divinisé. Cette biographie entend concilier l’histoire, la mémoire et le mythe qui ne cessa d’évoluer depuis le décès d’Auguste jusqu’à son exploitation par les régimes fascistes du XXe siècle en passant par Charlemagne et les Lumières.
La clé de l’interprétation de ce personnage réside dans l’ambiguïté foncière qui s’attache à toute forme de pouvoir et qu’il porta à son paroxysme en étant tour à tour un général ambitieux, le restaurateur des institutions traditionnelles de l’Etat et le premier empereur romain.

Lire la suite

Infographie de la Rome Antique de Nicolas Guillerat et John Scheid

Quatrième de couverture : 

Jamais encore l’histoire de Rome n’avait été pensée et racontée ainsi, par le recours à la datavisualisation, à l’infographie. Nourri par l’érudition de John Scheid, membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, et extraordinairement mis en musique par Nicolas Guillerat, ce livre offre à tous les publics, avec des niveaux de lectures adaptés à chacun, une plongée dans la Rome antique, de la naissance de l’Empire aux guerres puniques, du système politique romain à l’économie de l’Urbs.
Dans une démarche historienne rigoureuse et en puisant aux meilleures sources internationales, mais avec le souci constant de la clarté, les auteurs proposent un livre unique au monde, aussi important par la masse de données qu’il rassemble que par son exceptionnelle proposition graphique. L’histoire, par l’infographie, se voit ainsi offrir un nouveau mode de narration capable de séduire des lecteurs de tous âges et horizons.

Lire la suite

Reconquérants de Johan Héliot

Quatrième de couverture : 

Et si des colons romains avaient découvert les Amériques ? Et si, ayant perdu tout contact avec l’Europe, leurs descendants avaient bâti un nouvel empire appelé Libertas ? Et si, quinze siècles plus tard, sous les ordres d’un consul ambitieux, le jeune Geron était enrôlé dans les troupes destinées à reconquérir leur terre originelle ? Entre aventures palpitantes et carnet de voyage, l’auteur nous plonge au coeur d’une expédition de guerre et d’explorations d’un vieux continent métamorphosé.
Geron découvrira des innombrables secrets et croisera des hydres géantes, des sylphes des canopées, ainsi que des créatures légendaires peuplant les ruines d’une Rome antédiluvienne.

Lire la suite

Une journée dans la Rome Antique d’Alberto Angela

Quatrième de couverture : 

Par une belle journée de l’an 115, un visiteur pas comme les autres sillonne la capitale d’un empire alors à son apogée. Il ne se contente pas de visiter les monuments de la Rome antique : il partage surtout le quotidien de ses habitants, du lever au coucher, dans de riches demeures comme dans de sinistres immeubles de rapport, au coeur des Forums impériaux et sur le marché aux esclaves, dans les gradins du Colisée et les bassins des thermes de Trajan, à la table d’une modeste taverne puis lors d’un somptueux banquet, et en bien d’autres lieux encore.
Ce visiteur c’est vous, avec pour guide un auteur passé maître dans l’art du docufiction sur papier. Caméra au poing, celui-ci vous confrontera à des situations et à des personnages aussi divers que l’historien Tacite face à son éditeur et un condamné face à un lion, vous faisant ainsi éprouver la civilisation romaine dans ce qu’elle a de raffiné et de cruel, d’insolite et de moderne.

Lire la suite

Les nouvelles heures de Pompéi de Massimo Osanna

Quatrième de couverture : 

Le 25 octobre 79 pourrait être la nouvelle date officielle de l’éruption du Vésuve – et non le 24 août comme on le supposa fort longtemps – à l’automne plutôt qu’à l’été, quand la lumière décline et que les récoltes sont terminées. C’est l’une des nombreuses découvertes des fouilles entreprises depuis 2018 par Massimo Osanna, le directeur du site archéologique de Pompéi. Car on pensait tout savoir ou presque sur Pompéi, dont la visite offre littéralement un voyage dans le temps, sans imaginer qu’on pouvait encore y découvrir des trésors.
Les premiers résultats furent au-delà des espérances, comme en témoignent les demeures magnifiques aux fresques soignées – la maison d’Orion avec ses énigmatiques mosaïques, les inscriptions de la maison du Jardin, ou l’oeuvre évocatrice de Léda et le cygne. Grâce aux récentes technologies, on en sait beaucoup plus sur la vie quotidienne, les rituels et les fêtes. C’est cette nouvelle histoire de Pompéi que Massimo Osanna a entrepris de raconter dans un récit qui montre à la fois le travail opéré sur un chantier de fouilles et ses riches enseignements à qui sait les décrypter.
Dans les pas du chercheur, le lecteur se faufile partout : dans les maisons aux alcôves équivoques, dans les tavernes des gladiateurs, dans les rues abandonnées brutalement sous le déluge de cendres ardentes, tuant sur le coup les Pompéiens, désormais figés pour l’éternité dans leur course.

Lire la suite

Empire, un fabuleux voyage chez les Romains avec un sesterce en poche d’Alberto Angela

Quatrième de couverture : 

Imaginez que vous puissiez parcourir l’Empire romain au début du IIe siècle de notre ère, à l’époque de son expansion maximale, de la Germanie à l’Egypte et de la future Angleterre à la Mésopotamie ; que vous sympathisiez en chemin avec les personnages les plus divers, un serviteur ou l’empereur Trajan, un légionnaire ou un marchand, une patricienne ou une prostituée, et qu’ainsi vous exploriez la civilisation romaine dans toute la lumière de son génie comme dans ses zones d’ombre.
En vous invitant à suivre l’itinéraire d’une pièce de monnaie, Alberto Angela rend possible cette extraordinaire aventure. Frappé à Rome, le sesterce passera de main en main, de province en province – et qui sait s’il ne vous entraînera pas au-delà des frontières de l’Empire ?

Lire la suite

Femmes de pouvoir de l’Antiquité de Nicolas Mietton

E3C4B58B-D32C-4C49-A624-352425FB0383

Quatrième de couverture : 

On connaît les noms des hommes, rois, empereurs ou conquérants qui ont connu un grand destin. On connaît moins bien ceux des femmes qui ont régné sur le monde antique. En se penchant sur les textes anciens, Nicolas Mietton nous décrit la vie extraordinaire de ces souveraines qui ont détenu les plus grands pouvoirs. Certaines ont été conseillère, épouse ou régente. D’autres ont régné elles-mêmes, femmes à la tête de leur royaume.
Amante ensorceleuse comme Cléopâtre, séductrice comme Théodora, dévote comme sainte Hélène, mère indigne comme Agrippine, belle-mère abusive comme Hatchepsout… A travers leurs destinées hors du commun, redécouvrez Babylone, l’Egypte Antique, les intrigues de Rome et le faste de Byzance.

Lire la suite

Le Colisée de Keith Hopkins et Mary Beard

BE57D4AC-569B-42B5-9F70-F4FF0F657FE2

Quatrième de couverture : 

Dans un récit aussi vivant qu’original, Keith Hopkins et Mary Beard invitent le lecteur à un périple, fait de légendes et d’histoires, au coeur du plus mythique des monuments : le Colisée de Rome. Construit entre 71 et 80 après J.-C. par l’empereur Vespasien, le Colisée suscite fantasmes et inexactitudes. A quoi servait-il ? Comment se déroulaient les jeux ? Quelle était la vie d’un gladiateur ? Qu’en pensaient les Romains ? Des chrétiens ont-ils vraiment été jetés aux lions ? Comment le monument a-t-il survécu à travers les âges ? A partir des meilleures sources et des recherches archéologiques les plus récentes, les auteurs — spécialistes reconnus de l’Antiquité — démêlent le vrai du faux pour nous raconter la fabuleuse histoire du plus grand symbole de l’Empire romain.
Des invasions barbares jusqu’à aujourd’hui, ils décrivent aussi l’étonnante seconde vie de ce monument qui fut, tour à tour, un fort, une église, un jardin botanique et une fabrique de colle… Plein d’anecdotes et d’illustrations, ce livre, érudit et divertissant, est la meilleure biographie du Colisée.

Lire la suite

Gloria victis (T.1) de Juanra Fernandez, Mateo Guerrero et Javi Montes

79B131F3-A21F-41D0-975E-7A497C6CC078.jpeg

Quatrième de couverture : 

Il y eut une époque où certains mortels devinrent des dieux. A cette époque, il y a deux mille ans, des hommes devinrent des légendes en risquant leur vie pour divertir les foules. Des auriges mythiques qui, juchés sur leurs chars et imitant Apollon, s’affrontaient dans l’arène. C’est l’histoire de l’un de ces héros: Aelio Hermeros, peut-être l’un des meilleurs pilotes de char de tous les temps. Un mortel immortalisé dans la mémoire de ceux qui le virent courir, qui furent témoins de ses défaites, de ses victoires, de son sang versé et surtout de sa gloire.

Lire la suite

Tharros, marchands et marins entre Orient et Occident de Carlo Tronchetti

CA0BECED-5264-4B0D-A9D7-0A7EB93C64D3

Quatrième de couverture :

Scritta dall’archeologo Carlo Tronchetti, che ha scavato a lungo nel sito di Tharros, questa Guida, edita da Fabula nella collana “Archeostorie”, è accuratamente documentata, illustrata con 68 foto a colori e di facile e godibile lettura. Dall’insediamento nuragico-fenicio del VII sec. a. C., fino al XI sec. d.C., quando il perimetro urbano appare definitivamente abbandonato, Tharros è una città di mercanti e di marinai, aperta ai commerci dell’intero Mediterraneo, che la rendono ricca ed evoluta. Nel corso dei secoli e con il trascorrere delle dominazioni – punica, romana, vandala, bizantina – vengono edificati templi, terme, necropoli, fortificazioni, abitazioni, strade, acquedotti ed altre strutture di servizio, di cui rimangono imponenti e suggestive rovine.
Gli scavi hanno riportato alla luce anche migliaia di preziosi manufatti (gioielli, statue votive, maschere teatrali etc.) ora conservati nei musei, documentati nella Guida con alcuni degli esemplari più significativi.

Traduction « maison » : Écrit par l’archéologue Carlo Tronchetti, qui a fouillé le site de Tharros, ce guide édité par Fabula dans la collection « Archéohistoire », est soigneusement documenté, illustré avec 68 photos en couleur et d’une lecture facile et plaisante. De l’installation nuragiquo-phénicienne au VIIème siècle avant J.-C.  jusqu’au XIème siècle après J.-C., lorsque la ville est définitivement abandonnée, Tharros est une cité de marchands et de marins, ouverte au commerce de toute la Méditerranée qui la rend riche et prospère. Au cours des siècles et malgré les dominations punique, romaine, vandale et byzantine, sont édifiés temples, termes, nécropoles, fortifications, habitations, rues, aqueducs et autres dont les ruines imposantes demeurent.
Les fouilles ont également mis à jour des milliers d’objets précieux (bijoux, ex-votos, masques de théâtre, etc…), désormais conservés dans les musées, et qui font également l’objet d’une présentation dans le guide.

Lire la suite