Retour sur les Imaginales 2022

Butin des Imaginales et ruban rouge du mouvement des #Imarginales

Coucou tout le monde, 

J’étais aux Imaginales la semaine dernière pour la 20ème édition. Je vous avoue que j’avais un peu d’appréhension à l’idée de m’y rendre cette année en raison de polémiques qui ont entaché ce festival (certains auteur.ice.s ayant tenu des discours engagés en octobre dernier n’ont soit pas été invité.e.s cette année, soit ont vu leur conférence annulées ; une organisée par les Francs-Maçons avait un intitulé problématique, la circulation de rumeurs sur l’éviction de la directrice artistique, Stéphanie Nicot, etc…). Cela commençait donc à faire beaucoup. Mais, un mouvement dissident a vu le jour, les #Imarginales, et s’est s’opposé à cette droitisation du festival. Or, il semblerait qu’un simple ruban rouge porté au poignet ait crée beaucoup d’émois chez certain.e.s! Mais si je dois résumer cette édition, elle a été l’une des meilleures depuis que j’y vais et ce, grâce aux blogopotes et aux auteur.ice.s rencontré.e.s.

Jeudi 19 Mai 2022

Comme j’avais réussi à réserver une chambre dans le centre-ville d’Epinal cette année, cela m’a évité de prendre ma voiture et je me suis donc levée aux aurores pour prendre le train à Grenoble. J’en ai profité pour lire Dehors les hommes tombent d’Arnauld Pontier (exceptionnel d’ailleurs, je vous le conseille pour sa belle plume et sa chute très réussie) ainsi que L’île au Manoir d’Estelle Faye ; je les avais tous les deux pris aux Grésimaginaires, en avril dernier. Je suis ensuite arrivée vers 13h à Epinal. Après le Check-in à l’hôtel et un petit sandwich acheté au Poulaillon (Best sandwicherie ever!), je me suis rendue en 10 minutes à pied (trop bien!) au Parc du Cours où se déroulait le festival. 

Entrée du Festival des Imaginaires au Parc du Cours

J’ai consacré les deux premiers jours aux achats de livres et de dédicaces car il y a moins de monde et même si tous les auteur.ice.s ne sont pas encore arrivé.e.s, cela permet d’avoir des rencontres privilégiées avec certain.e.s d’entre eux. Je me suis donc rendue à la Bulle des livres et j’ai commencé par le stand des éditions 1115 (qui sont d’ailleurs de sacrés tentateurs très sympathiques!) auxquelles j’ai pris quatre livres! Puis, je suis passée faire un petit coucou à Fabien Cerutti (je n’avais pas de livres à lui prendre car je les avais déjà tous lus) et je suis allée voir Guillaume Chamanadjian pour la suite de Villes du Sud, Les trois lucioles

Dédicace d’Arnauld Pontier sur Monsieur Merlin

A la Bulle des livres, j’ai également croisé quelques blogopotes et libraires. Quel plaisir de retrouver Yuyine et son compagnon, Zoé Luccaccini, Anouchka, Laurent, Mathieu, Emma Phooka et Dup ! A 16h, il était temps pour moi de me rendre au Magic Mirrors du salon perdu pour assister à ma première conférence : Les Imaginales ont 20 ans! Quelle ambition pour demain avec notamment Stéphanie Nicot en charge de la direction artistique des Imaginales depuis vingt ans.

Magic Mirrors du Salon Perdu

Et j’ai terminé ma première après-midi avec une seconde conférence au Magic Mirrors Deluxe, « La Science-Fiction ne parle pas du futur, elle parle de nous! » : 

Invité.e.s de gauche à droite : Rivers Salomon et son interprète, Jean-Luc Marcastel, Floriane Soulas et Pierre Bordage.

Enfin, le temps de rentrer à l’hôtel pour déposer mes premiers achats, j’ai rejoint les blogopotes à 20h au Restaurant Chez Nanine. Elhyandra et son compagnon ainsi Laird Bob étaient également là et nous avons fini en beauté cette première journée!

Vendredi 20 Octobre 2022

Je suis arrivée au Parc du Cours vers 10h-10h30. En attendant la conférence « Nous aimons l’Histoire. Et les histoires! » au Magic Mirrors Salon perdu, à 11h00, je me suis rendue à la Bulle des Livres où j’ai fait la connaissance de l’autrice Laura Nsafou qui m’a convaincu de prendre son roman Nos jours brûlés. Outre la couverture magnifique, j’ai surtout été attirée par la mythologie de pays sub-sahariens que je ne connais pas du tout.

Les invité.e.s de gauche à droite : Shelley Parker-Chan et son interprète Lionel Davoust, Sylvie Miller, Jean-Philippe Jaworsky et Victor Fleury

Puis, Mathilde que j’avais rencontrée l’année dernière à Nancy m’avait rejointe pour déjeuner ensemble. Sur le chemin, on a croisé Zoé et son amie autrice Josepha ainsi que Luce Basseterre. Du coup, on est allée toutes manger ensemble : c’était super sympa!

De retour au Parc, je me suis rendue à la Conférence « L’imaginaire des cabinets des curiosités » et j’ai fini mon après-midi à la Bulle des livres où il y régnait une chaleur infernale! Les Blogopotes sont des tentateur.ice.s! Zoé m’a convaincue de prendre Cent gouttes d’acide de Frédéric Gaillard chez les éditions 1115, Bob Le temps des retrouvailles de Robert Sheckley chez Argyll et Yuyine ainsi que Céline DanaëLa machine de Katia Lanero Zamora chez ActuSF! Du coup, comme j’ai craqué et que je n’ai pas une valise extensible comme celle de Newt Scamander, j’ai quelque peu modifié mes acquisitions de livres! J’ai tout de même pris Le grand jeu de Benjamin Lupu car son cadre à Constantinople m’intéressait grandement et Céline Danaé et Bruno m’ont offert l’Anthologie Afrofuturisme des Imaginales chez Mnémos. Je leur avais en effet pris celle d’octobre dernier car ils n’avaient pas pu s’y rendre. Pour la petite anecdote amusante, les auteur.ice.s se sont trompé.e.s et ont dédicacé l’anthologie aux noms de mes deux blogopotes ; Céline a donc rajouté le mien!

Anthologie Afrofuturisme des Imaginales, chez Mnémos

A 19h30, on avait ensuite rendez-vous avec quelques blogopotes au restaurant le Bureau où j’ai pu enfin rencontrer pour de « vrai », Manon d’Ombrebones! J’étais trop contente! On a encore passé un bon moment!

Joli souvenir du Bureau

Samedi 21 Mai 2022

Pour le samedi, on s’était dit avec Yuyine que s’il ne faisait pas trop chaud, on se déguiserait toutes les deux : elle en elfe et moi en robe médiévale. Chose faite car la température était bien redescendue (autour des 23°C!). C’était sympa car quelques personnes nous ont prises en photo! À 11h00, je me suis rendue au Magic Mirrors du Salon perdu pour assister à la conférence « Les nouvelles tendances des littératures de l’Imaginaire ». 

Les invité.e.s de gauche à droite : Georgia Caldera, Estelle Faye, Floriane Soulas et David Bry

Puis, je suis retournée manger avec Mathilde et ses amies dans une crêperie et je suis revenue dans le parc du Cours l’après-midi pour entre autres retrouver quelques blogopotes sur l’herbe (je commençais un peu à fatiguer) et assister à ma dernière conférence à 17h00 au Salon Magic Mirrors Deluxe, « Le trône de fer, entre fiction et histoire ». 

Les invité.e.s : Anne Besson, William Blanc, Jean-Paul Demoule et Jean-Sébastien Steyer

Enfin, on s’est retrouvé au Magic Mirrors Idolize pour la fameuse Remise des Prix Imaginales 2022. J’ai surtout été marquée par les applaudissements marqués et dédiés à Stéphanie Nicot ainsi que les discours émouvants et engagés de David Bry qui a remporté les Prix Imaginales des Lycéens et des Écoliers mais aussi des Editions Sillex qui ont remporté le Prix Imaginales de la Nouvelle. J’étais très fière de voir Yuyine en elfe remettre le Prix Imaginales des Bibliothécaires pour la Bande dessinée!

Remise du Prix Imaginales des Bibliothécaires en Bande dessinée

Mais surtout, je suis fière d’avoir hué le Prix Imaginales de la Bande dessinée décerné à Alejandro Jodowrowsky parce qu’il avait tenu au préalable des propos sexistes et d’être partie avec 80% de la salle lors de la remise du Prix des Francs Maçons. A la sortie, nous avons croisé avec quelques blogopotes Stéphanie Nicot et nous lui avons adressé un immense merci pour les 20 ans qu’elle a consacrés aux Imaginales. 

Enfin, nous avons clôturé en beauté cette 20ème édition au restaurant le San Remo avec une belle tablée d’une quinzaine de passionné.e.s de littératures de l’Imaginaire! Un super souvenir bien arrosé avec des blagues sur des canards!

Dernière soirée au San Remo

Dimanche 22 Mai

Les deux dernières éditions précédentes, je n’étais pas retournée aux Imaginales le dimanche matin car j’étais vraiment fatiguée. Cette année, comme j’avais mon train vers 13h, j’avais encore du temps donc je suis allée une dernière fois à la Bulle des livres pour dire au revoir à Céline et Bruno, Elhyandra, Emma Phooka, Dup et Manon. C’était vraiment une très belle édition et iels vont tous me manquer. 

En conclusion 

Malgré les polémiques qui ont entaché cette 20ème édition, j’ai passé un excellent moment avec les blogopotes et les auteur.ice.s. J’étais dans une bulle pendant quatre jours et j’avoue que le retour à la réalité et au travail, le lendemain, était difficile. J’ai même réussi à tenir mon objectif qui était de ramener une dizaine de livres seulement! Je ne retournerai pas aux Imaginales l’année prochaine. Et dans deux ans, j’ai plutôt envie de découvrir d’autres salons peut-être celui des Utopiales à Nantes ou celui de Ouest Hurlant à Rennes. 

15 réflexions sur “Retour sur les Imaginales 2022

  1. Que j’aime lire les bilans des uns et des autres, cela me rappelle de très beaux souvenirs 🥰
    Je suis très heureuse d’avoir pu passer quelques moments en ta compagnie encore une fois, c’était chouette 🙂
    J’espère te revoir à l’occasion d’un salon je ne sais pas où mais on trouvera bien !
    Tu reviens aussi avec un joli butin. Je tiens à dire pour ma défense que Cent gouttes d’acide n’est ni le plus cher ni le plus encombrant ^^ J’espère que tu aimeras autant que moi.

    Et je te remercie encore beaucoup pour les petits bonbons à la liqueur de chartreuse : ça m’a bcp touchée cette petite attention et je pense à toi à chaque fois que j’en mange un 🙂 Donc mille merci pour ce cadeau 😘

    Aimé par 1 personne

    1. Oui moi aussi, j’aime bien lire les articles des Blogopotes parce qu’à chaque fois, je me dis « Ah mais oui, j’ai oublié ça! ». Bref, un super souvenir. Et oui, pour ta défense, tu as raison! Mais what? Tu as encore des bonbons à la Chartreuse? Comment tu fais pour y résister? J’ai un paquet, ils sont finis, dans les deux jours. C’est tellement bon!

      Aimé par 1 personne

  2. Un résumé très agréable à lire. Le costume de Yuyine est super !
    J’ai Dehors les hommes tombent dans ma PAL. Je pense le lire d’ici la fin de l’année. Et tu viens d’attirer mon attention sur Le grand jeu. Merci 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Merci de nous partager ton expérience aux Imaginales 🙂 J’espère pouvoir m’y rendre un jour mais depuis Toulouse tous ces salons imaginaires emblématiques ne sont pas vraiment faciles d’accès.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s