Et à la fin, ils meurent… de Lou Lubie

Quatrième de couverture :

De l’Antiquité à Perrault et Grimm, Lou Lubie présente les versions authentiques et croustillantes des contes, où la fin heureuse s’arrose à la vodka et le prince n’est pas si charmant. A travers ces récits savoureux, l’autrice aborde avec humour une réflexion sur l’éthique des contes : violence, sexisme, racisme… une exploration culturelle et littéraire passionnante !

Lire la suite

Mécanique & Lutte des classes, Anthologie de Nouvelles Steampunk, Volume 2

Quatrième de couverture : 

Le steampunk vous invite à revisiter le passé, à renouer avec les racines de notre société. Dans cette anthologie, on vous entraîne à la suite des cortèges ouvriers, dans une ère où la machine remplace peu à peu l’humain, où chacun lutte pour trouver sa place, où la mécanique est un outil de revendication sociale. Et si les choses s’étaient passées autrement ? Pour le meilleur ou pour le pire, ou juste différemment.

Lire la suite

Ring Shout de P. Djéli Clark

Quatrième de couverture : 

Macon, 1922. En 1915. le film Naissance d’une nation a ensorcelé l’Amérique et gonflé les rangs du Ku Klux Klan. qui depuis s’abreuve aux pensées les plus sombres des Blancs. A travers le pays, le Klan sème la terreur et se déchaîne sur les anciens esclaves, déterminé à faire régner l’enfer sur Terre. Mais les Ku Kluxes ne sont pas immortels. Sur leur chemin se dressent Maryse Boudreaux et ses compagnes de résistance : une tireuse d’élite à la langue bien pendue et une Harlem Hellfighter.
Armées de fusils, de bombes et d’une épée imprégnée de magie ancestrale, elles chassent ceux qui les traquent et renvoient les démons du Klan tout droit en enfer ; alors qu’un complot effroyable se trame à Macon et que la guerre contre le mal est sur le point de s’embraser.

Lire la suite

Le génie civil de l’armée romaine de Gérard Coulon et Jean-Claude Golvin

Quatrième de couverture : 

Il est un pan oublié de l’histoire. Bien des édifices dont nous voyons aujourd’hui les vestiges sont dus à des travaux de génie civil, ordonnés à des militaires par des chefs soucieux de les arracher à l’oisiveté générée par les temps de paix. Mais ces entreprises souvent titanesques ont un prix : le mécontentement des légionnaires à l’égard de ces tâches considérées parfois comme inférieures et assimilées à des corvées, mécontentement dont l’expression ultime est illustrée par le cas tragique de l’empereur Probus, assassiné par ses propres soldats.
Ces travaux, pour ingrats et pénibles qu’ils soient pour l’armée, contribuent pourtant largement à la prospérité des régions conquises. En ouvrant des routes, en construisant des ouvrages d’art, en creusant des canaux, en exploitant les.roches et les argiles disponibles localement, les soldats participent au développement économique et à la richesse des habitants. Et, plus généralement, ils contribuent à la romanisation des provinces.

Lire la suite

Ecologie et Folie technologique, Anthologie de Nouvelles Steampunk (Volume 1)

Quatrième de couverture :

Le steampunk invite à revisiter le passé, à renouer avec les racines de notre société. Dans cette anthologie, on vous emmène au commencement de l’industrialisation, au moment où tout était encore possible pour la planète et pour l’Homme. Et si les choses s’étaient passées autrement ? Pour le meilleur ou pour le pire, ou juste différemment. Prenez place dans notre machine à remonter le temps !

Lire la suite

Bilan de l’Année 2021 et Perspectives 2022

Coucou tout le monde, 

Comme promis, je reviens vers vous pour vous faire le bilan de l’Année 2021 et pour vous annoncer une nouveau projet personnel (et professionnel) qui s’il réussit, risque d’avoir des impacts non négligeables sur l’activité du blog, en 2022. Bref, je vous en dirai plus à la fin de l’article. En attendant, place aux stats et autres camemberts!

C’est parti!

Lire la suite

Dans ma PAL : Janvier 2022

Coucou tout le monde, 

Je vous souhaite une bonne Année 2022 avec pleins de belles découvertes littéraire et culturelle! Comme promis vendredi, vous trouverez ci-dessous mon programme pour ce mois de Janvier. J’ai déjà lu en Décembre les deux bandes dessinées évoquées ci-dessous ainsi que le premier volume de l’ANthologie Steampunk mais je n’ai pas eu le temps de les chroniquer encore. Et je voulais en faire un article à part car ce sont des lectures que j’ai beaucoup appréciées. 

Allez, c’est parti!

Lire la suite

Rétrospective littéraire : Décembre 2021

Coucou tout le monde, 

j’espère que vous passez de bonnes fêtes de fin d’année? Voici le dernier bilan mensuel de l’année et par rapport aux autres derniers mois, il est un peu plus riche. En effet, j’ai eu le temps de lire pendant les vacances de Noël et surtout de rattraper mon retard. Par ailleurs, j’ai fait le bilan de mes meilleures lectures SFFF et il semblerait que vous ayez eu beaucoup d’intérêt pour cet article. Et enfin, je vous ai également présenté ma liste de lecture pour le Challenge Winter Short Stories of SFFF 2021 organisé par Célindanaë. 

Allez, c’est parti!

Lire la suite

Frontière[s], Anthologie des Imaginales 2021 dirigée par Stéphanie Nicot

Quatrième de couverture : 

Entre fantasy, fantastique et science-fiction, les neuf auteurs et les six autrices de  » Frontières « , l’anthologie des Imaginales 2021, explorent les frontières intérieures, dénoncent celles qui opposent les êtres humains, et rêvent de mondes alternatifs. Le meilleur de l’imaginaire français d’aujourd’hui !
Auteurs : Raphaël Bardas, Paul Beorn, Charlotte Bousquet, Jean-Claude Dunyach, Estelle Faye, Johan Heliot, Loïc Henry, Ariel Holzl, Thibaud Latil-Nicolas, Sylvie Miller, Patrick Moran, Floriane Soulas, Ketty Steward, Rachel Tanner, Jean-Claude Vantroyen.

Lire la suite

Quitter les monts d’automne d’Emilie Querbalec

Quatrième de couverture : 

Recueillie par sa grand-mère après la mort de ses parents, la jeune Kaori vit dans les monts d’Automne où elle se destine à être conteuse. Sur Tasai, comme partout dans les mondes du Flux, l’écriture est interdite. Seule la tradition du « Dit » fait vivre la mémoire de l’humanité. Mais le Dit se refuse à Kaori et la jeune fille se voit dirigée vers une carrière de danseuse. Lorsque sa grand-mère meurt, Kaori hérite d’un rouleau de calligraphie, objet tabou par excellence, dont la seule détention pourrait lui valoir une condamnation à mort.
Pour percer les secrets de cet objet, mais aussi le mystère qui entoure la disparition de ses parents, elle devra quitter les monts d’Automne et rejoindre la capitale. Sa quête de vérité la mènera encore plus loin, très loin de chez elle.

Lire la suite